News NBA

La NBA rappelle l’importance du port du masque dans la bulle : pour les tricheurs, ça sent la grosse punition

Gregg popovich 26 juillet 2020

En voilà un qui est sûr de ne pas se faire punir.

Source image : NBA League Pass

Alors que la NBA a complètement repris ses droits à Orlando, nous offrant des matchs très intenses et très sympathiques à regarder, on en oublierait presque que tout ce petit monde est confiné dans une bulle pour se protéger de l’épidémie de COVID-19. Ainsi, Adam Silver a bien rappelé à toutes les équipes que ça pourrait chauffer pour quiconque se faisant gauler sans son masque sur le campus. Attention, car quand le boss parle comme ça, c’est que derrière, les petits malins qui voudraient tricher en prendront pour leur grade. 

Dwight Howard est en PLS à la lecture de ces lignes. Eh oui, d’après Marc Stein du New York Times, la NBA a envoyé une notification à toutes les équipes présentes dans la bulle pour signaler que même si la Ligue fait office de première de la classe avec les dernières vagues de tests très concluantes sur l’ensemble des joueurs (zéro cas de contamination), ce n’est pas pour autant que c’est la fête du slip chez Mickey. Les joueurs sont potentiellement en contact avec des employés de Disney World résidant à l’extérieur de la baraque de Minnie, une bonne raison de bien se protéger donc. Alors on porte bien le masque dès que l’on sort de la chambre, et on trempe bien les pieds dans le pédiluve avant d’aller à la piscine, même si Boban Marjanovic a encore du mal à faire la différence entre les deux. Et petite dédicace à Rudy aussi, c’est pas la peine de lécher la table de ping-pong pour prouver à ton pote Donovan qu’il n’y a aucun risque.

Mais, si Gérard oublie de porter son masque en rentrant complètement défait d’un DJ Set ? Et bah on espère pour lui qu’il ne se fera pas gauler, puisque Stein rapporte aussi que des sanctions sont à prévoir. Eh Jared, tu ne portes pas ton masque ? Allez, tu passes à la caisse. En effet, les punitions passeront par des avertissements, des amendes, des suspensions, et finalement un potentiel renvoi de la bulle si les faits sont répétés ou créent un départ de contamination à grande échelle. Pas question de passer par le bureau du dirlo pour se faire remonter les bretelles. Là où tout cela devient drôle, c’est quand on se rappelle que la hotline de dénonciation est toujours bien active. Flemme de se taper Giannis en mode indéfendable ce soir ? Bon bah on le balance, ça part.

On rigole on rigole, mais ce rappel de la NBA est nécessaire même si la bulle est efficace pour l’instant. Attention à ne pas oublier le masque, sinon c’est directement chez le CPE du parc que vous allez finir, apparemment il s’appelle Adam et n’est vraiment pas gentil avec les tricheurs. 

Source texte : Twitter Marc Stein

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top