Lakers

Une carte de LeBron James rookie vendue pour 1,8 million de dollars : nouveau record, même en carte Bron est all-time

LeBron James Rookie

Ça tombe bien, on avait justement 2 millions à investir quelque part.

Source image : Youtube

Qui n’a jamais hésité à lâcher 1 845 000 dollars pour une carte de collection ? Sûrement tout le monde sauf Leore Avidar qui s’est offert un petit kiff en payant un petit rectangle avec la tête de LeBron James dessus près de 2 millions.

« Cette carte de LeBron James vient de se vendre aux enchères @GoldinAuctions pour 1,8 million de dollars, le record pour une carte des temps modernes.

Le gagnant est @LeoreAvidar, qui affirme que l’achat fait partie d’une stratégie visant à ‘apporter quelque chose de grand aux collections et aux activités alternatives dans les mois à venir.' »

Une villa ? Non. Un yacht ? Pour quoi faire ? Une carte ? YEEEEES, that’s it ! Alors que beaucoup n’ont même pas 2 millions de MT sur 2K pour se faire un petit plaisir dans MyTeam, le PDG de Lob.com, Leore Avidar, les a en dollars et s’est permis d’acheter un tout autre type de carte. Avec celle-ci, pas de possibilité d’envoyer des windmills virtuels contre des équipes de folie, juste une pièce de collection pour se la péter en soirée mondaine. La vente de 1 845 000 dollars atteint un record pour un exemplaire des temps modernes, comprenez ici les modèles sortis depuis les années 1980. Précédemment, c’est Mike Trout, un joueur de baseball de la MLB, qui détenait ce privilège avec sa « Bowman Draft Chrome Red Refractor » vendue pour 922 500 dollars. Quelle somme ridicule voyons… La maison de vente aux enchères, Goldin Auctions, a maintenant contribué à battre trois records de cartes modernes rien que cette année en vendant une carte Logoman de la collection Upper Deck Exquisite de 2003-04 mettant en scène LeBron James et Michael Jordan pour 900 000 dollars, la carte Trout en mai et la carte James qui a été vendue dimanche. Ken Goldin, le propriétaire et fondateur de cette maison de vente, a confié à ESPN qu’il était lui même choqué par ce prix de départ exorbitant :

« Si nous parlions d’un T206 [Honus] Wagner, ou d’un 1952 [Mickey] Mantle, ce ne serait probablement pas une si grande nouvelle. Mais quand vous parlez d’une carte qui a été littéralement produite il y a 17 ans et qui représente un type qui joue encore en NBA, c’est une nouvelle choquante pour beaucoup de gens. C’est vraiment la direction que prend mon industrie depuis plusieurs années. […] Il n’y en a que deux [cartes, ndlr], l’une d’entre elles est en mains privées et l’autre a été mise aux enchères. C’était donc vraiment la meilleure carte LeBron que quelqu’un pouvait espérer obtenir. Il y a eu des enchères très actives, beaucoup d’enchérisseurs, et nous sommes satisfaits des résultats. »

Évidemment rien de choquant pour une T206 Wagner et une 1952 Mantle ce tarif. Pour info, ce sont des cartes de base-ball rares de gros joueurs d’années très lointaines. La fameuse relique en question est la carte numéro 14 des 23 créées lors de la saison rookie 2003-04 de LeBron. C’est ce qui en fait la rareté et l’explosion de l’addition. Le marché des cartes de basketball croît fortement ces dernières années ce qui explique ces records battus si brièvement. Dans la course pour le trophée de MVP cette saison, le King pourra au moins se satisfaire d’avoir écrit l’Histoire de la carte de sport. Il bouffe à tous les râteliers le Chosen One.

Ça intéresse des investisseurs américains une carte Panini d’Amara Diané ? C’est pour un pote qui veut la vendre. LeBron continue à se faire remarquer et à taper des records. À quand celui de l’ongle de pied le plus cher de tous les temps ?

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top