Wizards

John Wall prévient la concurrence pour la saison prochaine : « Avec Bradley Beal, on va être effrayants »

John Wall itw

Qui sera le meilleur backcourt de blessés ? Les Splash Brothers ou les Sorciers de Washington ? John Wall a voté 2.

Source image : Youtube/ESPN

Absent des parquets depuis un an et demi, John Wall ne reviendra pas aider son équipe à la reprise. Il profite de sa convalescence pour faire un peu monter la sauce. La décla du jour : « avec Bealou, nous serons le meilleur backcourt de la NBA ». Il va déjà falloir reprendre sa place au redoutable Ish Smith monsieur Mur.

Cinq fois All-Star, une carrière en 19 points et 9,2 caviars de moyenne depuis sa Draft en première position en 2010, ça nous fait déjà un petit CV sympathique pour Johnathan Hildred Wall Jr. (oui c’est bien son nom complet). Cette semaine, le meneur des Wiz était l’invité de Ros Gold-Onwude sur ESPN pour son émission WYD?. Ça a été pour lui le moment de parler de justice sociale, de Disney et de la bulle d’Orlando ou même de sa colloc’ avec DeMarcus Cousins à la fac. Interrogé également sur la place de son duo avec Bradley Beal dans la hiérarchie des meilleurs backcourts de la Grande Ligue, voici par quoi il a répondu : un doigt levé. Rien de vulgaire, ne vous inquiétez pas, juste un doigt mais un whisky d’abord pour indiquer la première place. Que dire de la suite de l’interview ? Une pluie d’éloges sur son coéquipier (et sur lui aussi, il ne faut pas abuser non plus).

« Je vais toujours dire ça, parce que je connais la façon dont je jouais avant de me blesser, c’était à un niveau élevé. Je suis en train de revenir à ce niveau et mieux encore. Et avec le niveau que Brad a désormais atteint, ça va être effrayant. […]

C’était notre leader, toute la saison. Il a réalisé une saison de All-Star, une saison All-NBA. La manière avec laquelle il a su développer son jeu au cours des deux dernières années a été incroyable pour moi. C’est quelque chose que j’ai hâte de retrouver, d’être son partenaire de terrain et de jouer avec lui. […] Il est le meilleur coéquipier pro que j’ai eu parce que chaque jour, il me motive et me pousse à vouloir être meilleur. »

Quand on connaît le niveau de John Wall en pleine possession de son corps et au vu de la saison monstrueuse de BB, impossible de lui en vouloir de penser de la sorte, même si Jean Mur revient tout de même d’une rupture du tendon d’Achille. S’il n’a pas été All-Star cette année, Beal a sorti des moyennes insolentes sans Wall et a détruit ses propres records en matière de stats : 30,5 points, 4,2 rebonds et 6,1 assists par match, tout ça en maintenant les Wizards dans la course aux Playoffs avec des versions Wish de stars d’hier, genre Robinson, Payton et Bryant. Pour ce qui est d’être la ligne arrière la plus redoutée de toute la NBA, il faut en discuter avec les Splash Brothers, Dame x C.J., le trio des Celtes, Zachou et Coby ou encore Franky-Pinson.

Chez Mickey, la magie pour les hommes de D.C. se fera sans leurs meilleurs prestidigitateurs. Bradley et Johnny se ménagent afin d’être au taquet pour revenir en force l’année prochaine. Quand l’un va tourner à 15 passes de moyenne et l’autre à plus de 35 points, il faudra pas jouer les étonnés.

Source texte : WYD? on ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top