Jazz

Rudy Gobert n’a toujours pas complètement récupéré l’odorat : pas de quoi empêcher Gobzilla d’envoyer du bois à Orlando

Rudy Gobert 7 janvier 2020

Et pas pour se la couler douce à la piscine…

Source image : YouTube

Avec la reprise qui se prépare, on a hâte de retrouver tous nos Frenchies sur les parquets NBA. Parmi eux, Rudy Gobert sera très scruté à Orlando, lui qui a été le premier joueur à être testé positif au virus en mars dernier. Trois mois plus tard, le pivot du Jazz aurait encore quelques séquelles du virus mais rien qui puisse l’empêcher de revenir aider ses coéquipiers en Floride.

Dans quel état allons-nous retrouver Rudy Gobert pour la reprise du côté d’Orlando ? Premier cas détecté au sein de la Ligue, la saison a été arrêtée dès l’annonce de ce résultat positif. Personne n’a oublié cette image du pivot français en train de toucher l’ensemble des micros lors d’une conférence de presse. Gobzilla a évidemment reçu de nombreuses critiques, il s’est bien sûr excusé pour son comportement. De quoi remettre en cause sa relation avec Donovan Mitchell, lui aussi infecté. Et si les relations se seraient apaisées entre les deux All-Stars, Gobert pourrait être prochainement dans les rumeurs de trade. Mais il est l’heure d’aller de l’avant pour le natif de Saint-Quentin, c’est-à-dire penser à cette fin de saison. Fini de jouer à COD sur Twitch, il va falloir être en forme pour la reprise. Apparemment, le tricolore n’aurait pas totalement récupéré et aurait encore quelques séquelles liées au virus. Notamment au niveau de l’odorat, c’est ce qu’a confié Gobzilla au journal L’Equipe.

« Le goût est revenu, mais l’odorat n’est toujours pas à 100%. Je sens bien les odeurs, mais pas de loin. J’ai parlé à des spécialistes qui m’ont dit que ça pouvait durer jusqu’à un an. »

Le double DPOY ne fait pas partie de la liste des 16 joueurs testés positifs au début des training camps et son manque d’odorat ne devrait pas l’empêcher de continuer à envoyer block sur block à Orlando. Histoire de montrer qui est le patron chez Vavane. Questionné à propos de sa forme physique, le All-Star ne se sent pas encore tout à fait à 100%. Contrecoup du virus ou simple problème à l’allumage lié à la très longue pause ? Que les fans du Jazz se rassurent, Rudy va bien.

« J’ai l’impression d’être en forme. »

Il va falloir vite transformer cette impression en certitude… La reprise du jeu arrive dans un mois, et le Jazz de Gobert ouvrira le bal face aux Pelicans. Gobzilla vs Zanos ! Plutôt pas mal en apéro avant le derby de Los Angeles. Quatrième de la Conférence Ouest, Utah est assuré d’aller en Playoffs mais peut espérer finir sur le podium… comme tomber à la septième place. Bogdanovic absent, Salt Lake City aura besoin d’un Gobert de gala et d’un Mitchell en feu pour espérer une belle fin de saison. 

Pas d’inquiétude pour l’ancien Choletais ! On espère que toute cette histoire est derrière est lui et qu’on parlera juste du pivot français pour ses exploits sur les parquets.

Source texte : L’Equipe

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top