News NBA

Le calendrier de la reprise, version Nets, Magic et Wizards : même Dumbledore n’est pas assez fort pour envoyer Washington en Playoffs

bradley beal

Bradley Beal quand on lui annonce qu’il n’a pas le droit de perdre un seul match avec D.C

Source image : NBA League Pass

La NBA a communiqué dans la nuit de vendredi à samedi le calendrier de la reprise, et du 30 juillet au 14 août ce sont donc les crissements de parquet qui accompagneront le traditionnel combo merguez – binouze estival. Huit matchs à jouer en reprenant du mieux possible le calendrier de base, mais forcément des franchises mieux loties que les autres compte tenu de la présence des 22 meilleurs seulement. On fait le point, franchise par franchise, de ce qui nous attend pour la première quinzaine d’août. Clique droit, enregistrez sous, imprimer, mur du salon, let’s go.

Brooklyn Nets

  • Caris LeVert vs Boston, GIF Michael Jordan popcorn
  • Deux matchs contre Orlando : intéressant pour les places 7-8
  • Potentielle preview versus Milwaukee
  • zéro match face aux Knicks, dommage
  • 4 matchs sur 8 avant minuit

Dans le bon wagon pour accrocher les Playoffs, Brooklyn n’a qu’un seul vrai objectif avant la postseason : foutre Kyrie Irving en camisole. On déconne, quoique, et il s’agira surtout pour Jacque Vaughn et ses ouailles de conserver cette septième place car, si chopper Boston ou Toronto est un vrai calvaire, affronter Milwaukee ferait passer une vasectomie pour un moment agréable.

Calendrier Nets 28 juin 2020

Orlando Magic

  • Deux matchs contre Brooklyn > 2-0 cette saison
  • Deux adversaires seulement dans le top 4 de leur conférence
  • No Bucks, No Lakers, no Clippers
  • Gros soutien du public vu qu’il y aura personne dans les tribunes
  • Deux matchs sur huit avant minuit

Comme pour Brooklyn, Orlando aura surtout pour objectif d’aller gratter le septième spot, histoire de ne pas chopper Milwaukee. Attention à ne pas finir à la place du con, surtout avec une telle avance au classement. Avec un début de calendrier prenable, ils peuvent donc transformer Washington en bouche-trou très rapidement. Si en plus Evan Fournier peut caler quelques perfs pour impressionner des équipes en vue de la Free Agency, pourquoi se priver ?

Calendrier Magic 28 juin 2020

 

Washington Wizards

  • Début léger mais fin hardcore
  • Booker + Oladipo d’entrée pour Beal
  • Mission impossible pour Washington : faire un perfect, et Orlando + Brooklyn qui se foirent
  • John Wall à l’applaudimètre
  • Cinq matchs sur huit avant minuit

Certains se demandent encore pourquoi Washington a été invité à Orlando alors qu’ils sont bien loin de la huitième place. La NBA chercherait-elle à prouver que la Conférence Est n’est pas en carton ? Toujours est-il que mathématiquement les Wizards ont leurs chances mais il faudra faire un super parcours et prier pour que ceux devant se vautrent assez pour accrocher le barrage. On remercie au moins tonton Adam pour nous offrir un peu de rab de Bradley Beal.

Calendrier Wizards 28 juin 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top