Sneakers Basket

Des Air Jordan 1 portées par Jojo partent à prix d’or aux enchères : le demi-million franchi, His Airness est toujours à la mode

Les chaussures de Sa Majesté ne sont jamais trop chères.

Source image : Sotheby's

Même en 2020, Michael Jordan continue de taper des records. Avec la série « The Last Dance », l’ancien numéro 23 des Bulls nous fait revivre ses moments GOATesques, et qui dit Jojo sur un terrain dit Air Jordan aux pieds. Aujourd’hui, l’une de ses anciennes reliques est partie aux enchères pour un beau pactole.

560 000 dollars. Ce n’est pas le salaire que touchait DeMarcus Cousins aux Warriors mais bien le blé déposé par un acheteur pour une paire de Air Jordan 1 de 1985. Portées par Mike en match, signées d’un autographe, les sneakers ont vu leur valeur exploser dans une vente aux enchères organisée par Sotheby’s. Avec le demi million de dollars franchi, la vente bat le record de la chaussure la plus chère de l’entreprise américaine de vente aux enchères. Durant dix jours, dix acheteurs de quatre continents différents se sont fait la guerre pour conquérir le précieux sésame. Hasard du calendrier ou pas, la vente se terminait le jour de l’épisode final de « The Last Dance ». Du coup les mecs ont fait monté de 300 000 dollars la valeur initiale de la paire… dans les vingt dernières minutes de la vente. Sympa l’impact du docu-série de Netflix consacré à His Airness et sa bande de taureaux. Puis, trouvez-nous une paire plus iconique que la Jordan 1, qui a fait péter un plomb à la NBA au point de vouloir les interdire. À la place, Jordan Nike paiera 5000 dollars d’amende chaque soir où il se ramènera avec ses pompes rouges et noires. C’est aussi avec ce modèle qu’il se déguisa en Dieu, ou inversement, en mettant 63 points sur la tête des Celtics lors des Playoffs 1986.

Paire mythique, première de la lignée des Air Jordan, la charge symbolique est tout aussi immense que son impact en NBA les années suivantes. Fini les chaussures uniformes blanche ou noires, les pieds des joueurs commencent à s’habiller avec plus d’audace. La Grande Ligue et David Stern lâchent les vannes, l’argent coule à flot, donc forcément… Comme dans pas mal de domaines de la balle orange, Jordan est le pionnier des nouvelles sneakers, avec un logo et un nom éternels. Alors forcément, quand la paire de chaussures de la légende des Bulls se présente aux enchères, ce n’est pas avec un prêt étudiant qu’on va pouvoir les ramener à la maison et les ranger dans le placard. La vraie question est de savoir si l’acheteur va décider de les porter pour jouer avec ses enfants dans le jardin. A ce prix-là, ce serait osé. Surtout qu’avec plus de 500 000 dollars on peut en faire des choses : grosse bagnole, maison de campagne, un mois de salaire de Melo bref, les options ne manquent pas. Une chose est sûre, la paire va être difficile à aller chercher pour les plus gros collectionneurs et fans de Air Jordan, c’est le moment d’économiser salement.

Nouveau record de pompe, on attend les Geox que Mike a porté dans son enfance. Pour l’acheteur, il ne va pas falloir traîner dans la boue avec. Mais à 560 000 dollars, ça mérite bien un petit un contre-un-contre avec Jojo, non ? Paraît que Miles Bridges est chaud en plus.

Source texte : sothebys

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top