Los Angeles Clippers

Chris Paul a ouvert les yeux sur Blake Griffin : Point God se remémore le bon vieux temps où ça perdait en demis

Clippers - Chris Paul - Blake Griffin

Ce duo était bien kiffant à regarder, dommage qu’ils n’aient jamais passé les demis de Conf’.

Source image : NBA League Pass

A chacun sa méthode pour passer le temps en période de confinement. En NBA, les joueurs ne manquent pas d’imagination. Pendant que certains sont en train de disputer un tournoi sur 2k et que LeBron s’amuse à faire des montages TikTok, d’autres s’occupent en interview. C’est le cas de Chris Paul qui a avoué avoir changé d’avis sur Blake Griffin. Il était temps…

Cipifruit était l’invité du podcast All The Smoke animé par Matt Barnes et Stephen Jackson, un peu plus tôt cette semaine. Le meneur du Thunder a eu l’occasion de parler de son transfert à Oklahoma City, de sa relation avec Kobe et bien entendu de son séjour aux Clippers aux côtés de Blake Griffin et DeAndre Jordan. Désormais loin d’Hollywood, Cliff Paul réalise à quel point il était bien dans cette équipe de Lob City. Finalement, c’était pas si mal de perdre en demis.

« C’est typiquement le genre de situation où tu ne réalises pas ce que tu as avant de le perdre. J’y pense de temps en temps. Blake et moi avons eu nos petits problèmes ici et là mais j’ai beaucoup plus apprécié Blake après que je sois parti. Et quand il a commencé à mettre des trois-points je me suis dit ‘Merde !' »

Comme une ex qui repense à son couple quelques années plus tard, Chris Paul se souvient de son duo avec Blake Griffin. Il y a eu des hauts et des bas, comme dans toutes les relations qui durent un peu, mais c’est vraiment depuis qu’il a rejoint Houston puis OKC qu’il se rend compte à quel point ce groupe était spécial. Visiblement, rester à la maison 24 heures sur 24 met le vétéran dans un mood nostalgique et on l’imagine déjà en train de se refaire toutes les séries de Playoffs des Clippers entre 2012 et 2017 ou plutôt toutes les saisons régulières vu que c’est surtout là où ils étaient les plus doués. Arrivé à Los Angeles dans une autre franchise que celle qu’il imaginait, CP3 a débarqué au début d’un projet qui ne faisait pas franchement rêver. On ne vous fait pas de dessin, mais les voisins des Lakers font partie des pires franchises de l’histoire de la Ligue. En reconstruction assez vaine depuis l’an 2000, il faudra attendre l’arrivée de Blake Griffin et sa saison rookie en 2010-11 pour entrevoir une lueur d’espoir.

Avec DeAndre Jordan, le duo de All-Stars donne un nouvel élan aux Clippers qui s’imposent progressivement comme un sérieux contender dans la Conférence Ouest malgré des échecs répétés en Playoffs. 2012 ? Sweepés contre les Spurs au stade des demi. 2013 ? Défaite au premier tour. C’est un peu mieux en 2014 et 2015 mais les Voiliers butent toujours sur la deuxième série malgré un avantage de 3-1 contre les Rockets… La poisse et le début des emmerdes en interne. Quelque chose semble cassé et après deux nouvelles désillusions au premier tour, Chris Paul est échangé à Houston dans un trade qui amènera notamment Patrick Beverley, Montrezl Harrel et Lou Williams en Californie. Blake Griffin prolonge dans la franchise mais sera échangé aux Pistons lors de la même année. La fin d’une ère.

Le bilan de Lob City ? Du spectacle, du spectacle et encore du spectacle. Vous reprendriez bien un peu de spectacle ? On pourra dire ce que l’on veut sur leur capacité à perdre, à ne jamais aller plus loin qu’un deuxième tour des Playoffs mais Blake Griffin et Chris Paul ont mis les Clippers sur la carte et c’est grâce à eux qu’aujourd’hui, des gars comme Kawhi Leonard et Paul George viennent jouer à L.A. en portant un autre maillot que celui des Purple and Gold. Aujourd’hui, Point God réalise à quel point le duo était puissant. Si une réunion des deux hommes ne semble pas d’actualité, on ne sait pas tout ce qui peut se passer cet été. Les Pistons ont l’air prêt à tout reprendre à zéro en se séparant de The Quake alors que le Thunder devrait être agressif lors de la Free Agency. De quoi voir le duo se reformer à la Chesapeake Energy Arena ? On n’en est pas encore là mais en tout cas le meneur avait besoin de faire son mea-culpa publiquement pour mieux dormir. C’est désormais chose faite. On est même à deux doigts du tampering !

Le duo des Clippers du débuts des années 2010 nourrit assurément des regrets, ils ont joués tous les deux dans leur prime sans jamais ne serait-ce qu’une fois disputer les Finales de Conférences. Le nouveau Big Two qui leur a succédé devrait peut-être réussir à accomplir leur rêve, ce sera déjà une victoire de la part de « l’autre franchise de Los Angeles ».

Source texte : All The Smoke

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top