News NBA

Alerte, Lance Stephenson veut faire son retour en NBA : quelle franchise cherche un vent d’air frais ?

Lance Stephenson LeBron James

Vers un retour aux côtés de son LeBron préféré ?

Source image : YouTube

La trade deadline étant passée, il n’y a plus 36 solutions pour se renforcer, mais il y a peut-être encore LA solution. Parce que oui, Lance Stephenson voudrait revenir en NBA d’après Yahoo Sports. Quelle équipe aura la chance de recruter ce Dieu, synonyme quasi-instantané de bague en fin de saison ? Sous quelles couleurs pourra-t-il souffler dans la nuque de LeBron ? 

Parti en Chine car personne ne voulait de lui pour montrer sa supériorité à l’internationale, Lance Stephenson sort d’une saison à près de 27 points de moyenne avec les Liaoning Flying Tigers : c’est presque autant que James Harden, ce qui fait donc du gars un candidat MVP. Ce monstre du basket a déjà marqué la NBA pendant presque une décennie en devenant la bête noire de LeBron, en témoignent des choke signs et autres soufflettes à l’oreille de l’enfant d’Akron, et il compte bien continuer. Même sans Harley Davidson, Lance n’a peur de personne. Moins adepte des systèmes que de l’impro, Sir Lancelot est un joueur… surprenant. Non content de feinter ses adversaires, il se feinte aussi souvent lui-même, quitte à finir le cul sur le parquet. Mais ne vous y trompez pas, c’est là une stratégie rondement menée. Aucune chance pour l’adversaire de prévoir les mouvements d’un homme qui ne sait lui-même pas ce qu’il compte faire dans la seconde. Amis du mindgame, ce génie le pousse à l’extrême. S’il y a une justice en ce bas monde, le vrai Point God devrait trouver sa place dans une franchise d’ici peu.

Et si justement, LeBron jouait la sécurité et recrutait à nouveau Lance pour ne pas avoir à lui faire face ? Les Lakers cherchent de gros joueurs prêts à se battre sur le terrain en vue des Playoffs, Fils de Stéphane a bien ce profil. Autre conférence, autre équipe et autre ambiance, le joueur pourrait également rebondir du côté de New York, sa ville d’origine. Les Knicks sont eux en quête de joueurs avec des mains en vue de ne pas jouer les Playoffs. Y’a aucune info hein, mais on imagine bien le scénario. Joueur ? Check. Mains ? Check. Une fois de plus, le GOAT coche toutes les cases pour rempiler en NBA. Première équipe de l’Ouest, ou l’une des dernières de l’Est, quoi qu’il en soit, le monstre veut jouer et est prêt à enchaîner les workouts. Lance n’est pas un incroyable créateur balle en main, non, il est bien plus que ça, il est inventif. C’est le moins que l’on puisse dire de l’Homme aux mille et une célébrations, celui qui pousse l’originalité jusqu’à posteriser des arbitres après un coup de sifflet. Son point fort : il est inattendu. Bon, à vrai dire, c’est peut-être aussi son point faible, mais c’est bien pour ça qu’on l’aime : ce chic type est un vent d’air frais.

Alors, qui veut d’un agitateur, un provocateur, un animal ? His name is Jean Pascal Lance Stephenson, et il compte bien retourner dans la Grande Ligue. Avis aux franchises qui ont l’opportunité de recruter le GOAT parmi les GOAT, c’est une chance à ne pas rater. Et pour être honnête, on a bien envie de revoir sa grosse tête sur un parquet.

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top