Nets

Kyrie Irving élu Vice-Président du Syndicat des Joueurs NBA : nouvelle corde à l’arc d’Uncle Drew, la suite au prochain épisode

Kyrie Irving 18 février 2020

Choix étonnant, en espérant que ces nouvelles missions permettront à Kyrie Irving de se remettre la tête à l’endroit.

Source image : YouTube

Vous avez peut-être vu passer l’info hier dans la soirée, en attendant le début de matchs qui… n’arriveront jamais : Kyrie Irving est désormais l’un des six Vice-Présidents du Syndicat des Joueurs NBA. Kyrie voulait gagner en leadership d’opinion ? Il pourra désormais faire entendra sa voix aux plus hautes instances de la Ligue. Et mine de rien, c’est une sacrée responsabilité.

Pau Gasol voyait son mandat de trois ans se terminer et il fallait donc le remplacer. Les autres membres du bureau pour épauler Chris Paul ? Andre Iguodala (Vice-Président en chef), Anthony Tolliver (secrétaire-trésorier), Bismack Biyombo, Malcolm Brogdon, Garrett Temple, C.J. McCollum et Jaylen Brown (Vice-Présidents). Une belle tablée hein, à laquelle il faut désormais rajouter le meneur des Nets, élu ce week-end lors d’un rassemblement qui a forcément du avoir lieu quelque part dans l’Illinois, au moment ou presque où Dwyane Wade cherchait la pancarte 12 pour noter Derrick Jones Jr.

A première vue ? Ce choix peut paraitre étonnant. Étonnant car lorsque l’on s’intéresse de plus ou moins près à la NBA, Kyrie Irving est davantage connu pour ses sorties légèrement étranges que pour ses prises de position sérieuses. On passera outre les questions de Terre plate ou d’identification à Martin Luther King ou Julius Erving, c’est mieux pour lui, mais disons que lorsque Kyrie prend la parole c’est à peu près… huit fois sur dix pour faire part de ses états d’âmes pas toujours positifs, et bien souvent pour claquer un petit headshot à ses propres partenaires. Pas sûr que cette philosophie ne soit vraiment celle de la National Basketball Player Association, mais on compte aussi sur Chris Paul et le reste du bureau pour faire de Kyrie un membre éminent de sa nouvelle organisation. Kyrie qui s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet et qui a remis sur la table, notamment, ce besoin de faire entendre sa voix :

C’était le bon moment pour moi d’avoir cette position de leader en NBA. Depuis un moment j’observe, et si je participais parfois à certaines reflexions c’était le plus souvent sur le côté, en soutien de ceux qui avaient le pouvoir de décision. Au point où j’en suis dans ma carrière, c’était le moment pour moi de rejoindre ces gars-là pour participer pleinement à ce qu’il se passe hors des parquets. Je veux aider la NBPA avec des idées innovantes, pas seulement d’un point de vue social mais aussi de celui du business. Je suis vraiment honoré d’avoir été élu par mes pairs et j’ai hâte de commencer à bosser.

Une belle récompense pour un joueur quoiqu’on en dise en mal de reconnaissance depuis quelques années déjà et un taf qui lui permettra de se vider la tête quand la partie basket ne répond plus, et un homme qui semble en tout cas plein d’idées à l’orée de sa prie de fonction.

On va clairement surveiller ça de près hein, afin de savoir si oui ou non Kyrie proposera à l’Union la possibilité pour les franchises d’autoriser un joueur de critiquer publiquement un mec de son équipe, à voir également si sous la vice-présidence de Drew un trophée verra le jour pour récompenser les joueurs qui sont bons un match sur quatre. On rigole on rigole hein, mais ces nouvelles fonction agiront peut-être sur lui comme un déclic psychologique dont il semble avoir bien besoin depuis deux ans et, comme dirait l’autre, en tout cas on lui souhaite.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top