Nuggets

Officiel : Jordan McRae envoyé à Denver, Shabazz Napier rejoint la capitale sans passer par les Rocheuses

Jordan McRae 6 février 2020

Passer de Thomas Bryant à Nikola Jokic, ça fait moins de rab à la cantine mais niveau talent c’est pas mal.

Source image : Youtube

Dans cette folle soirée de trade deadline qui a vu D-Lo être échangé contre Andrew Wiggins, Marcus Morris aller chez les Clippers et Dr Dre être tradé contre John Henson et ce qui reste de Brandon Knight, on a également appris que Jordan McRae allait découvrir le Pepsi Center et son Joker préféré puisqu’il a été échangé contre Shabazz Napier qui n’aura même pas eu le temps d’admirer les montagnes du Colorado qu’il se retrouve déjà dans un avion pour Washington.

C’est Candace Buckner du Washington Post qui a flairé le deal avant que celui-ci ne soit confirmé dans la foulée par l’infernal Wojnarowski d’ESPN. L’ancien scoreur de Cleveland va donc pouvoir s’éclater dans le collectif huilé des Nuggets en tant qu’energizer qui sort du banc. Mine de rien, ce move n’est pas inintéressant pour l’équipe de Mike Malone. Et pour cause, l’ami Jordan enregistre sa meilleure saison en carrière avec 12,8 points de moyenne, 2,8 passes et 3,6 rebonds à 42% au shoot dont 37,7% du parking. Il faut dire que le contexte était favorable puisque Washington avait décidé cette année de faire all-in que d’un côté du terrain et de se coucher de l’autre côté (on vous laisse deviner où est l’attaque et où est la défense). Sa mission sera donc simple : faire ce qu’il sait faire de mieux, c’est à dire get buckets. En compagnie de Monte Morris, Jerami Grant, Michael Porter Jr., Mason Plumlee et Torrey Craig, il constituera une second unit solide, physique défensivement, talentueuse offensivement et relou à jouer pour les adversaires. Le natif de Savannah pourra aussi profiter des caviars du pivot serbe tous les soirs et regoûter aux joutes des Playoffs à partir de la mi-avril et ça c’est plutôt sympa.

Du côté des Wizards, on accueille donc l’ancien chouchou de LeBron James. À noter que c’est la cinquième franchise pour Shabazz Napier – dont la troisième en deux jours – et on espère enfin qu’il trouve une équipe qui lui fera confiance. Pour ce qui est du terrain, on ne sait pas trop encore où le petit s’installera dans cette équipe. Titulaire dans le cinq aux côtés de Bradley Beal ? Back-up d’Ish Smith ? Toujours est il que l’ancien meneur de Portland s’inscrira sans doute parfaitement dans l’ADN des Wizards cette saison. Attaquer c’est cool, pour la défense on verra plus tard. Concernant les statistiques, Bazz produisait dans le marasme de Minny quasiment 10 points de moyenne, 5,2 passes et 3,1 rebonds à 40% au shoot dont 30% à 3-points. Le bougre s’était même fendu d’un triple-double dernièrement contre le Thunder à 10 points, 10 rebonds et 13 passes. À voir si SN sera conservé par Washington à la fin de la saison puisque ce dernier est en contract year et qu’on ne serait donc pas étonné de le voir essayer d’inscrire deux, trois cartons après le All-Star Game.

C’est la trade deadline, c’est le moment qui nous permet de voir des gros moves qui changent les destinées des franchises. Dans ce cas-là, nul doute que l’arrivée de Jordan Ma Craie essaiera de laisser une empreinte au Pepsi Center et de propulser les Nuggets au sommet de la Conférence Ouest. Pour Shabazz Napier, le but est tout autre, pas de Playoffs à l’horizon mais un contrat à aller chercher pour mettre la daronne à l’abris.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top