Pelicans

Jrue Holiday is back et il a ramené les Grizzlies sur terre : 36 points et victoire pour les Pels, les vacances sont terminées

Ja Morant est tombé sur un os.

Source image : YouTube

Jrue Holiday est de retour ! Absent lors des deux dernières semaines, le meneur des Pels a retrouvé les parquets du côté de Memphis lors du MLK Day. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Jrue s’est tout de suite comporté en patron. Le rodage, c’est pour les autres.

C’est ce qu’on appelle un retour en fanfare. 16 jours après sa dernière apparition sur les parquets face aux Kings, Jrue Holiday a régalé et a guidé ses Pelicans vers une grosse victoire dans l’antre des Grizzlies. Une grosse victoire car on parle d’une équipe de Memphis en feu récemment, qui restait sur une série de sept victoires consécutives avec notamment un Ja Morant en pleine confiance et à la limite de l’insolence. Sauf que l’ami Ja, il est donc tombé sur un os en la personne de Jrue Vacance, bien décidé à montrer qui est le patron. 36 points et 6 rebonds en 32 minutes pour Holiday, le tout à 12/18 au tir dont un exceptionnel 7/10 du parking (record en carrière en prime). Boum. Pour quelqu’un qui a manqué sept rencontres de suite, c’est plutôt pas mal non ? Jrue a posé son empreinte sur la rencontre et a permis à New Orleans de contrôler les débats pour finalement s’imposer 126-116, grâce également à une pluie de tirs primés (21/48, record de franchise). Loin derrière, les Grizzlies ont tout donné en fin de match pour essayer de réduire le score et réaliser un come-back de malade (ils sont revenus à cinq points à une minute et 30 secondes de la fin), mais l’écart était trop important et Brandon Ingram a fait ce qu’il fallait (14 de ses 25 points dans le quatrième quart-temps) pour éviter un choke version Houston Rockets contre Oklahoma City.

Cette victoire des Pels, c’est la troisième en quatre matchs et le momentum est désormais complètement en faveur de la franchise de Louisiane. D’abord, vous battez le huitième de l’Ouest et donc un concurrent direct pour les Playoffs, qui plus est sur son parquet après sept victoires de suite. Ensuite, vous avez votre meneur Jrue Holiday qui revient comme un boss en sortant une performance XXL face à l’une des sensations de la saison. Et maintenant, il y a le phénomène Zion Williamson qui est sur le point de revenir pour essayer de tout péter. Alors attention, attention à cette équipe des Pelicans, qui a foiré son début de saison mais qui va désormais beaucoup mieux. Les hommes d’Alvin Gentry ont remporté 11 de leurs 16 derniers matchs, et ce n’est pas un hasard s’ils ont mis fin à la série des Grizzlies ainsi qu’à celle du Jazz (Utah était sur dix victoires de suite) il y a quelques jours. Avec leur bilan de 17 victoires pour 27 défaites, ils ne sont pas si loin de la huitième place à l’Ouest (Memphis est à 20-23), qui promet d’offrir une grosse bataille entre les nombreux prétendants. On va les surveiller de près dans les jours à venir car ils ont trois matchs très intéressants à disputer devant leur public, avec la réception des San Antonio Spurs pour la première de Zion mercredi, puis un affrontement face aux Nuggets et aux Celtics.

Sept matchs et deux semaines d’absence pour Jrue Holiday ? Peu importe, le mec est revenu et a tout de suite dominé, comme un vétéran face à un rookie. Idéal pour cette équipe des Pelicans qui souhaite continuer sa belle remontée pour prendre la place des Grizzlies dans le Top 8.

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    21 janvier 2020 à 13 h 12 min at 13 h 12 min

    NAW est vraiment pas assez constant pour peser dans le match ,mais il a du potentiel ,faudra bosser cet été ,mais bonne victoire quand même ,les planètes s’alignent pour NOLA

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top