Notes de match

Les notes de Wizards – Pistons : après avoir croisé Bradley Beal, Andre Drummond veut quitter les Pistons, puis la NBA, puis la Terre

Bradley Beal Andre Drummond

Sortez vos montages.

Source image : NBA League Pass

Le Martin Luther King Day est un jour très spécial aux États-Unis. Et qui dit jour spécial dit dispositif spécial de la part du jury de TrashTalk. 11 heures de basket consécutives ne pouvaient pas passer sous le radar de la team notes, et c’est donc avec une pinte de café et un sourire jusqu’aux cernes que plusieurs matchs de ce MLK Day vont goûter au stylo rouge, parce qu’on veut kiffer autant que vous.

Washington Wizards

Ian Mahinmi (Cocorico) : galvanisé par le fait d’être vu en France à une heure acceptable. Ian Mahinmi a fait du sale. Puis voir le grand Ian planter des tirs à 3-points montre bien que tout est possible dans la vie si l’on croit à fond dans ses rêves. Du coup, vous êtes célibataires mesdames Kylie Jenner, Jessica Alba ou encore Vanessa Hudgens ?

Isaac Bonga (4) : son nom ressemble au bruit que fait une balle rebondissante qui vient taper le sol. Ça tombe bien, Isaac Bonga a rebondi dans le match de façon aléatoire, sans trop savoir quoi faire.

Bradley Beal (7,5) : le patron est de retour, Bradley Beal s’est encore une fois mué en dépositaire de l’attaque des Wizards. Le mangeur de glace et de pizza s’est même octroyé le luxe d’engloutir l’âme d’Andre Drummond sur un step-back assassin. Un transfert vers la troisième division moldave est désormais évoqué pour le pivot.

Gary Payton II (4) : plus thug que son daron en apparence, mais bien moins sur le parquet. Gary Payton II s’est montré infernal en défense mais terriblement brouillon en attaque malgré un joli reverse dunk.

Isaiah Thomas (4,5) : si Derrick Rose a sorti la DeLorean pour revenir à son niveau d’antan, Isaiah Thomas a utilisé une Volkswagen Up pour anticiper un niveau de retraité dans une bagnole à sa taille. Faut pas trop lui en demander non plus.

Jordan McRae (5) : un blaze de regen sur NBA 2K (ou de burger McDo mais ça vaut pour tous les noms qui commencent par « Mc ») mais un bel impact au rebond. Combatif, McRae a fait le taf malgré quelques déchets. Un éboueur au McDo donc.

Ish Smith (7) : pendant tout le match, Ish Smith a pris l’autoroute à toute vitesse pour servir ses coéquipiers dans le bon tempo et accélérer le rythme du match, mais sur la dernière action contre Langston Galloway, il l’a totalement fermée, à l’instar du rappeur Fianso. L’équipe est toka, Ish Ish !

Troy Brown Jr. (4) : un collier de barbe aussi fourni que les box scores des adversaires des Wizards cette saison, mais un match assez discret au final. Deux petits tirs à 3-points, et on remballe.

Davis Bertans (5,5) : une tronche cubique et quelques briques balancées malgré un bon pourcentage, en fait Davis Bertans c’est juste un mec qui joue à Minecraft dans la vraie vie. On doit vous rappeler qu’il est roux aussi ? Le seul qui vaut ici c’est Brian Scalabrine, retenez bien ça.

Thomas Bryant (6,5) : à l’instar de Jean-Michel Harden mais contrairement à Stéphane Embiid contre les Raptors, Thomas Bryant a comme à son habitude livré un match complet, sans fioritures mais terriblement efficace. Pas forcément le bon nom de famille donc.

Johnathan Williams (non noté) : C’est soit John, soit Jonathan, mais tu peux pas faire les deux en même temps. Faut se décider garçon.

Detroit Pistons

Andre Drummond (7) : il semble vouloir quitter les Pistons et les rumeurs vont dans ce sens. Malheureusement, la seule Woj Bomb ce soir pour Dédé, c’est Bradley Beal qui a tradé, l’espace d’un instant, le parquet contre une patinoire et les chaussures de basket contre des chaussons de La Halle aux Chaussures.

Sekou Doumbouya (4) : un match plus poussif de la part de notre Frenchie. Un dunk en contre-attaque et un panier avec la faute mais également un vilain air-ball. Sekou Doumbouillie.

Tony Snell (5) : une belle activité des deux côtés du terrain. Tony Snell a marqué ses tirs et fait son taf, mais on dirait toujours qu’il vient de sortir du pieu après une nuit de 17 heures. Tony Snail.

Bruce Brown (4,5) : de la générosité mais parfois un manque d’impact. Le mec était à une lettre de finir chien de garde chez les Spurs. Au lieu de ça il se retrouve à boucher les trous chez les Pistons. Chienne de vie.

Derrick Rose (6,5) : encore un match de poney pour Derrick Rose qui assure au scoring et se montre capable de porter Detroit. La DeLorean est activée, bonne année 2010 à tous bien sûr et sortez les mouchoirs.

Langston Galloway (3,5) : se la jouer comme Nelly avec le pansement sur la tronche c’est cool, mais quand on a un blaze de cheddar, techniquement ça rend les choses toujours plus compliquées concernant la street cred.

Svi Mykhailiuk (3, compte triple = 9) : le genre de mec qu’il vaut mieux avoir avec que contre soi au Scrabble. C’est la seule vanne qu’on a pour ce soir. Son shoot étant déjà une sublime punchline.

Christian Wood (5,5) : de mieux en mieux dans le semblant de collectif de Detroit, Wood a encore fait un match propre mais n’a pas eu beaucoup de minutes pour faire parler son jeu et envoyer du bois… Pardon.

Tim Frazier (4) : un bandeau aussi large que les narines d’Andre Drummond, mais un impact sur le match aussi gringalet que Brandon Ingram. Le meneur était trop mou et tendre ce soir pour peser sur le match. Tim Fraisier.

Markieff Morris (4) : pas d’embrouille avec Davis Bertans cette fois-ci. Markieff a tout de même eu la présence d’esprit de ne pas se castagner pour le MLK Day, mais ses neurones focalisés sur cet aspect, il en a oublié de jouer au basket. C’est ballot.

Voilà pour ce game d’ouverture du MLK Day, un Bradley Beal qui envoie Andre Drummond faire du bobsleigh, mais globalement on sentait qu’il était tôt chez l’Oncle Sam. Ici il est tard mais on vous conseille de rester éveillés, la nuit ne fait que commencer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top