Raptors

Les Raptors vont chercher à se renforcer à la trade deadline : Kawhi ou pas, y’a un titre à défendre au printemps prochain

Il faudra surveiller Masai dans les semaines à venir…

Source image : YouTube

Comme chaque année, quand la trade deadline approche, on a deux catégories de franchises, celles qui cherchent à se renforcer et celles qui cherchent à se débarrasser de certains joueurs pour diverses raisons. Visiblement, les Raptors sont à mettre dans la première catégorie.

C’est le roi de la breaking news et notre légende de l’info Adrian Wojnarowski qui a donné des nouvelles concernant les intentions des Raptors en vue de la trade deadline, fixée au 6 février prochain. D’après l’insider d’ESPN, les Dinos vont essayer « d’ajouter du talent » à leur équipe dans les semaines à venir afin de se renforcer, et ainsi maximiser leurs chances de faire un nouveau run en Playoffs. Comme l’indique Woj, avec le départ de Kawhi Leonard l’été dernier, on aurait pu penser que les Raptors cassent leur noyau pour entamer définitivement une nouvelle ère, d’autant plus que Serge Ibaka et Marc Gasol seront agents libres à la fin de la saison. Sauf qu’avec les bons résultats de cette saison, la franchise de Toronto croit en ses capacités. La progression de Pascal Siakam, le superbe collectif canadien ainsi que l’ADN de champion qui existe dans cette équipe ont permis aux Raptors de réaliser une première partie de campagne vraiment convaincante. 41 matchs joués, 27 victoires pour 14 défaites, une quatrième place à l’Est avec seulement deux matchs de retard sur le Heat, second. Avant la reprise des hostilités en octobre, on ne s’attendait pas forcément à un tel bilan. On savait que Toronto resterait une équipe solide même sans Kawhi, mais les hommes de Nick Nurse ont montré bien plus que ça. Malgré de nombreuses blessures, les Raptors ont prouvé qu’ils faisaient toujours partie des poids lourds à l’Est. Entre solidarité, collectif et développement de jeunes joueurs, les Canadiens sont très séduisants cette année et on peut comprendre leur volonté de défendre leur titre à fond en essayant de se renforcer.

Il faut dire aussi que derrière Milwaukee, c’est très ouvert dans leur conférence. Miami, Boston, Indiana, Philadelphia et Toronto se tiennent en quelques matchs seulement et les Raptors ont leurs chances contre toutes ces équipes-là. On sait à quel point la deuxième place est importante à l’Est cette année vu la différence qui existe entre le sixième et le septième (6,5 matchs de différence à l’heure de ces lignes), ainsi que le parcours potentiel en Playoffs (ça permettrait d’éviter les Bucks jusqu’en Finales de Conférence). Une trade deadline bien négociée pourrait donner un coup de boost supplémentaire aux Raptors pour essayer de chercher cette fameuse deuxième place. On connaît les talents de Masai Ujiri pour sortir de son chapeau des échanges qui peuvent faire la différence, et il faudra donc surveiller le président de près dans les semaines qui viennent. Comme ça, c’est difficile de sortir des noms concernant des joueurs qui pourraient éventuellement débarquer au Canada début février, car les infos de Woj restent finalement assez vagues. Mais au moins, on connaît les intentions de la franchise pour le reste de la saison. Les Dinos ont connu la plus belle page de leur histoire l’année dernière et ils veulent l’honorer en essayant de défendre le mieux possible leur trophée Larry OB.

Il y a environ un an, les Raptors avaient ajouté Marc Gasol à leur effectif et ce transfert lors de la trade deadline avait aidé les Dinos à remporter le premier titre de leur histoire. Que va nous réserver Masai Ujiri cette année ? Mystère mystère. 

Source texte : ESPN 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top