Heat

Preview Thunder – Heat : choc entre les deux darling du début de saison, cœur avec les doigts et rendez-vous à 2h

Tu nous fais une deuxième sortie à 30 points Kendrick ? Ou c’est juste à l’AAA les perfs comme ça ?

Source image : YouTube

Le Thunder reçoit le Heat à la maison pour un match qui s’annonce aussi chaud qu’électrique (oui elle est un peu facile celle-là). On ne pensait pas dire ça au mois d’octobre mais la NBA est un monde rempli de belles surprises et nous voilà au mois de janvier, obligés de constater que Chris Paul contre Kendrick Nunn, c’est une affiche qui nous fait rêver.

Franchement, ce match a de quoi régaler : nos deux chouchous de cette première moitié de campagne, deux groupes de jeunes précoces gérés par leurs tontons cools, dans une bataille intra-conférence de mi-saison comme on les aime. La Chesapeake Energy Arena devrait être gonflée à bloc pour accueillir un Heat quasiment imbattable quand il est en Floride, mais pas autant à l’extérieur. Gagner à la maison c’est très bien, mais les hommes d’Erik Spoelstra ont parfois bégayé en terres ennemies. On pense tout particulièrement à ces deux défaites de suite aux mains des Nets et des Knicks… les Knicks quoi. Ils ont certes tapé de grosses écuries, ce qui nous laisse penser qu’ils ont les armes pour prendre n’importe quel match, mais ils ont aussi rendu des feuilles bien crades chez des équipes très prenables, pour un bilan de 10-11 à l’extérieur. Pas top, et ce léger manque de régularité sépare Miami des favoris comme les Bucks et les Lakers (respectivement à 17-4 et 17-3 on the road).

Du coup, une victoire dès ce soir à OKC serait un bon moyen de rectifier le tir. On attend notamment de voir si Kendrick Nunn peut illustrer cette régularité qui manque un peu au Heat. Il vient de se farcir Dejounte Murray et Patty Mills et il a encore plusieurs gros clients face à lui ce soir, plusieurs des mecs pour lesquels on kiffe voir le Thunder jouer cette saison : le bon vieux CP3 dans la fleur de l’âge, Dennis Schroder qui continue de jouer son rôle de sixième homme de luxe pour le Thunder (qui lui va tellement mieux que franchise player des Hawks), et on aura bien le droit à quelques vis-à-vis face à Shai Gilgeous-Alexander qui nous feront lever du canap’. Entre les duels au programme sur le backcourt et ce qui nous attend sur les ailes, on vous le disait ça va être chaud !

Allez, on vous laisse passer à l’épicerie avant que ça ferme. Prenez-y des pâtes, du gruyère râpé et des boissons énergisantes pour faire la sauce car il faudra être en forme pour ce Thunder – Heat de folie. On se retrouve à 2h, le bide rempli de Red Bull pour se mettre sur la même fréquence que K-Nunn et Dennis Schroder.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top