Heat

Jimmy Butler et T.J. Warren mis à l’amende suite à leur embrouille : Jimmy a pris plus que T.J., il va arriver déter comme jamais le 20 mars

Butler

Butler il va arriver comme ça le 20 mars.

Source image : Youtube

Jimmy Butler versus T.J. Warren. Voici la grosse embrouille qui a animé le drama en NBA ces derniers jours. Forcément, la Ligue n’a pas laissé passer ça. Elle vient de rendre son verdict et les amendes sont tombées pour les deux joueurs. Spoiler, il y en a un qui a pris plus que l’autre. 

L’accrochage entre Jimmy Butler et T.J. Warren il y a quelques jours a animé les Gossips de la NBA. Il faut dire qu’on parle là d’un clash XL. On ne va pas revenir dessus car on a déjà analysé cette dispute sous tous les angles, mais on apprend aujourd’hui les montants que les joueurs devront payer à la Ligue pour leur comportement. Bon, le chiffre équivaut à une pièce jaune pour eux mais question de principe on suppose. La NBA a donc pris des mesures pour essayer d’arrondir les angles, et pour éviter que les deux gus s’amusent à transformer un parquet NBA en cour d’école maternelle une fois de plus. Quand on regarde les images, on voit que chacun a sa part de responsabilité, on pouvait donc s’attendre à ce que les deux prunes soient de la même taille. « Que nenni messire » a dit Adam Silver. En effet, si T.J. Warren devra s’acquitter d’une tape sur les doigts à 25 000 dollars pour avoir invité Jimmy à aller se faire mettre, Jimmy Butler devra lui allonger 35 000 dollars. Pourquoi cette différence ? Est-ce parce que Jimmy est meilleur ? Une caution pour réparer l’ego de Warren ? Une prime pour racheter une dignité et un honneur au joueur des Pacers ? Non, rien de tout cela. Cette différence s’explique par le post Instagram de Butler, qui a entouré en rouge la date de ses retrouvailles avec sa victime Warren. Est-ce que ça vaut 10 000 balles d’amende ? Pour la NBA oui, pour nous clairement pas. De toute façon, ça ne va presque pas alléger ses poches vu son contrat.

Cependant, Adam Silver veut sûrement éviter que les deux débarquent avec un couteau, un neuf millimètres, un tank et un missile air-sol caché dans leur short lors de leur prochain affrontement le 20 mars. Connaissant Jimmy, aka the biggest kid in the world, on imagine qu’il ne va avoir que ses retrouvailles avec T.J. Warren dans la tête. Vu qu’on a à peu près le même âge que Butler quand on s’y met, on va essayer de voir quels tours il pourra bien imaginer pour le 20 mars. Bon, on va partir sur un classique, mais claquer un match de ouf sur la truffe de T.J. peut être bien humiliant, pas très original mais efficace. Autre moyen de terrasser son adversaire, arriver au match en portant un t-shirt avec la tête de Warren dégoûté, ça pourrait être très drôle et piquant. Jimmy Buckets pourrait aussi crier « Soft » à chaque panier marqué, trafiquer la sono pour diffuser son rire dans la salle chaque fois que T.J. aura le cuir entre les mains, faire un montage disgracieux sur Instagram (ça coûte que 10 000 dollars ça passe pour lui), ou repartir d’Indianapolis avec la sœur de Warren. Bref, Jimmy si t’es en panne d’inspiration tu nous appelles, on a plein d’idées.

Bon, on a donc la fin du premier chapitre de cette embrouille. Après, on sait tous que Jimmy est l’un des plus grands gamins du monde, il a donc tout le temps de planifier sa vengeance avant le prochain match contre les Pacers. Amateur de règlement de comptes, de sang et de larmes, rendez-vous le 20 mars… 

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top