Nets

Spencer Dinwiddie ne tient pas en place depuis un mois : est-ce que Kyrie Irving peut être sixième homme à son retour ?

Si les Nets se sont inclinés à San Antonio cette nuit (118-105), Spencer Dinwiddie a continué de nous épater en signant son career-high avec 41 unités au compteur. Un nouveau record personnel qui vient couronner un mois archi-costaud pour le remplaçant de Kyrie Irving qui s’invite même dans les discussions pour le All-Star Game.

Au cas où vous ne vous en seriez pas rendu compte, Spencer Dinwiddie est en feu en ce moment. Depuis qu’il est passé titulaire suite à la blessure d’Uncle Drew, il tourne carrément à 25,3 points, 3,1 rebonds et 7,2 passes par match. On ne compte même plus les cartons lâchés en route mais on peut quand même citer le vent monumental mis à Durant son buzzer beater contre les Cavaliers (il ne faudrait pas que Cleveland gagne un match non plus), ses 31 et 30 points contre NOLA et les Knicks, ses 32 pions dans la victoire contre Boston (quand Kyrie ne se déplace pas chez son ancienne équipe, c’est Widdie qui le venge) et donc son record de points contre les Spurs la nuit dernière. Ces performances ont même valu au numéro 8 des Nets un premier titre de joueur de la semaine et son nom est de plus en plus cité pour faire partie du match des étoiles, ce qui serait une récompense immense ce joueur drafté au second tour en 2014. En plus de ses statistiques et de ses exploits individuels, c’est l’impact global qu’il a sur l’équipe qui est impressionnant. Depuis qu’il est starter, le bilan des Nets s’est nettement amélioré (vous l’avez ?), passant de 4-7 à 15-13. Les protégés de Kenny Atkinson sont désormais septièmes à l’Est même si l’écart avec les sixièmes est important puisque les Pacers affichent 19 victoires. Si la tendance se confirme, Brooklyn sera à sa place en fin de Top 8. De toute façon, cette saison devait servir d’adaptation à Kyrie en attendant de retrouver KD pour tenter d’aller chercher une bague dans un an.

Après un tiers de la saison néanmoins, la surprise de la saison s’appelle encore Spencer Dinwiddie, qui ne s’arrête plus de progresser année après année. Une surprise qui ferait presque oublier un certain Kyrie Irving. Blessé depuis dix-sept rencontres, le meneur des Nets tourne à 28,5 points, 5,4 rebonds et 7,2 passes lors des onze matchs qu’il a disputés sous ses nouvelles couleurs. On a là des statistiques très bonnes pour le meneur All-Star, cependant le bilan de son équipe avec le roi du crossover n’est pas convainquant (36% de victoires). Apparemment, on a encore un problème de leadership pour l’ancien bras droit de LeBron qui n’arrive pas à faire gagner son équipe. On ne remet pas en cause son talent seulement, c’est comme ça, certains joueurs sont des leaders et d’autres des suiveurs et pour l’instant Uncle Drew se place plutôt dans la seconde catégorie alors que Dinwiddie montre toutes les qualités d’un leader. Vous l’aurez compris, au niveau de la réussite de l’équipe, Spencer fait mieux que Kyrie. On peut donc se demander ce que va faire Kenny Atkinson lorsque sa recrue phare de l’intersaison va revenir. Deux choix semblent s’offrir à lui. Le premier est de respecter la hiérarchie des noms sans tenir compte des performances. Dans ce cas, on partirait sur un Irving titulaire et un Dinwiddie en sortie de banc, un rôle qu’il connaît bien pour avoir été le back-up de D-Lo l’année dernière. Le second choix qui s’offre au coach des Nets serait d’associer les deux joueurs avec Kyky à la mène et Dinwiddie en tant qu’arrière, ce qui semble être la meilleure solution en l’absence de Caris LeVert bien que cela déséquilibrerait un peu la second unit. Cependant, on peut se demander si la cohabitation entre deux meneurs qui aiment avoir le cuir entre les mains sera possible dans une équipe des Nets qui a besoin de victoires pour confirmer son statut. Enfin, la dernière solution n’en est pas vraiment une car on voit mal le coach scotcher sa star sur le banc pour commencer les matchs. Avec un contrat max signé dans la banlieue de New York pour les quatre prochaines années, le but est quand même que Kyrie Irving se sente à l’aise pour pouvoir former un duo victorieux avec le Snake dès la saison 2020-21.

Spencer Dinwiddie reste donc sur la lancée de sa bonne saison de l’année dernière. Le meneur est en feu depuis qu’il est titulaire et les Nets gagnent plus avec lui qu’avec Kyrie. Lorsque Uncle Drew va revenir, ça va être un sacré bordel au niveau de la mène à Brooklyn, et le coach devra faire un choix entre le nom et la performance.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top