Jazz

À nouveau blessé, Mike Conley pourrait rater plusieurs semaines : dans le genre début de saison compliqué, on a un vrai candidat là

Il commence à être bien relou l’ischio de Mike Conley là…

Source image : YouTube

Après avoir raté plusieurs matchs à cause d’un bobo à l’ischio, Mike Conley a fait son retour la nuit dernière lors de la rencontre entre le Jazz et le Magic. Mais pas de bol, il s’est reblessé, et il va ainsi devoir retourner à l’infirmerie pour quelques temps. 

Décidément, les débuts de Mike Conley dans sa nouvelle équipe d’Utah sont compliqués. Transféré durant l’intersaison chez les Mormons, l’ancien meneur des Grizzlies a d’abord connu une série de matchs hardcore et a ensuite montré une vraie irrégularité dans ses performances. Pas vraiment le Conley qu’on connaît et qu’on adore, mais ce n’est jamais facile de s’intégrer dans un nouveau collectif après avoir fait toute sa carrière dans une seule et même franchise. Et malheureusement, les pépins physiques rendent les choses encore plus difficiles aujourd’hui. Parce que oui, Mike Conley a été victime d’une blessure à l’ischio début décembre dans un match face aux Sixers. Il a ainsi raté les cinq rencontres qui ont suivi, avant de faire son retour la nuit dernière face au Magic. Un retour qui était attendu, car le Jazz souhaite évidemment construire ses automatismes avec son nouveau meneur afin de trouver un vrai rythme de croisière dans cette saison régulière, sauf que Conley a donc connu un nouveau coup d’arrêt. 19 minutes seulement contre Orlando, l’ischio qui refait des siennes. Aie. Du coup, on attendait une update du Woj ou de Shams ce mercredi pour avoir des nouvelles sur la durée potentielle de son absence, et elle est tombée ce soir de la part du second.

Plusieurs matchs d’absence, et peut-être même plusieurs semaines sur la touche. Niveau précision, on a connu mieux mais ça montre bien qu’on est devant un pépin physique bien relou. On sait que les ischios, c’est très sensible comme groupe musculaire et qu’il faut être très prudent si on ne veut pas que ça lâche complètement. De la petite pointe au claquage, il n’y a parfois qu’un pas. Justement, la prudence sera de mise du côté des Mormons, qui vont évaluer jour après jour l’état de Mike Conley afin de ne pas précipiter son retour et éviter le même scénario que contre le Magic. La priorité pour le Jazz, c’est évidemment la santé du meneur de 32 ans, recruté pour aider Utah à franchir un cap en Playoffs, où les hommes de Quin Snyder n’ont jamais réussi à faire mieux que les demi-finales de conf. Avec l’arrivée de Conley, ainsi que celle de Bojan Bogdanovic, le Jazz semble plus armé que jamais pour aller loin et les ambitions à Salt Lake City sont très élevées. Le roster a une sacrée gueule, mais les Mormons doivent encore trouver leur rythme et plus de régularité, et il faudra un Mike en forme et bien intégré pour maximiser le potentiel de l’équipe. À l’heure de ces lignes, la bande à Donovan Mitchell possède un bilan correct mais sans plus de 16 victoires et 11 défaites, pour une sixième place à l’Ouest. On attend mieux, et on sait que le Jazz a l’habitude de monter en puissance au fur et à mesure que la saison régulière avance, sauf qu’il ne faut pas non plus laisser filer trop de matchs dans cette Conférence Ouest encore une fois très chaude.

Les galères de Mike Conley sont un sujet de préoccupation à Utah aujourd’hui. Des performances décevantes, une intégration qui prend du temps, avec des blessures au milieu de tout ça, on est loin du scénario idéal. Heureusement, il reste plus de 50 matchs en saison régulière pour faire les réglages, en espérant que Mike ne reste pas trop longtemps à l’infirmerie.

Source texte : Shams Charania/Tony Jones de The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top