Spurs

James Harden et Dejounte Murray se sont chauffés cette nuit : Spurs versus Rockets, raison de se détester numéro 5488

dejounte murray james harden

Quand t’es pas tout à fait d’accord sur la ville la plus chouette du Texas.

Source image : NBA League Pass

Un des highlights de cette nuit ? Non, ce n’est pas le repli défensif des Pistons mais bien l’embrouille qui a eu lieu entre James Harden et Dejounte Murray, dans la victoire des Rockets face aux Spurs. L’ambiance est divine entre les deux franchises.

Que faudra-t-il ajouter de plus, pour affirmer définitivement que San Antonio et Houston ne peuvent pas se blairer ? Déjà, de base, il y a Mike D’Antoni d’un côté et Gregg Popovich de l’autre, deux hommes qui se respectent certes mais n’iront pas descendre des tonnes de bouteilles main dans la main. Rivalité géographique oblige, les deux équipes ne s’aiment pas et cela s’est vu année après année. Il y a eu des désillusions en Playoffs, des humiliations, le contre de Ginobili sur Harden, les 60 points du barbu derrière sur leur gueule, des déclarations interposées, bref chaque fois que Spurs et Rockets se rencontrent, cela peut rapidement chauffer. Et au dernier match ? On avait bien eu la confirmation de cette éventualité, avec un comeback absolument improbable de San Antonio derrière un Lonnie Walker en feu. Battle avec les arbitres, coups de coudes qui volent, même chez les fans des Spurs ça criait que la saison était devenu un succès… pour le simple fait d’avoir fait chier les Rockets. Ce lundi, nouvel épisode mais cette fois à Houston, les visiteurs se sentaient au top de leur forme en démarrant fort leur rencontre, un enthousiasme qui va très vite se calmer au fil de la soirée. Mais qui était envoyé en mission défensive sur le meilleur scoreur de toute la NBA ? Un certain Dejounte Murray. Quelques premiers contacts bien sentis d’entrée, des regards qui se croisent, les arbitres qui laissent jouer, puis cette action en deuxième partie de premier quart-temps qui fait tout simplement déborder le vase des Rockets. Sur un nouvel effort défensif historique (soyons francs) des Spurs, Murray va vers le panier et inscrire deux points de plus pour sa franchise, de quoi donner 15 points d’avance à San Antonio. Harden revient en traînant des pieds et veut récupérer le ballon, tout en faisant comprendre à Dejounte qu’en fait, ce terrain c’est chez lui. Le barbu voit Murray qui fixe la balle, ce qu’il a l’habitude de faire et représente une provocation pour se motiver, et s’en suit le premier bump qui va tout faire péter.

Sur une échelle de 1 à Palace d’Auburn Hills, on est clairement bas, il n’y a pas à en douter. Mais plusieurs choses sont à noter dans cette séquence. Déjà, le fait qu’on ne voit pas souvent Harden se faire pousser ainsi. Le All-Star est d’ailleurs le premier à monter dans ses tours, si on en croit la gestuelle de l’intéressé. Doigts écartés puis poings serrés, on n’a pas de traducteur de pensées sous la main mais il y a de bonnes chances pour que James ne pense qu’à une chose à ce moment précis : démarrer Dejounte et s’occuper de ses ancêtres dans la foulée. Remarquez la finesse et l’enchaînement (le plus dur c’est de rester sérieux), zoomez sur la tête de Harden qui change subitement de température, c’est de l’art. Point suivant, l’attitude de Murray. Bien plus jeune et sauvage que son collègue de Houston, Dejounte est un garçon qui réagit à vif et veut aussi se faire son identité en NBA. Quoi de mieux, du coup, que de pousser de toutes ses forces un homme-tronc, car on ne va pas se mentir Harden n’a pas vraiment terminé sur les fesses suite au push de Murray. Analyse de la gestuelle oblige, on notera les deux poings serrés et rapprochés de Dejounte tout en haussant les épaules, qui veut en venir aux mains immédiatement. Tête d’enfant ou pas, le garçon vient d’une région tendue de l’état du Washington et n’en est pas à sa première embrouille. S’il peut finir avec deux trois poils de barbe sur les poings, il y va gaiement, quitte à le pointer du doigt. Au final ? Une petite chauffe, qui n’a malheureusement pas été suivie par un carton de Harden de type historique, mais nous annonce tout de même de belles suites. Prochain match entre Spurs et Rockets, vous savez à quoi vous attendre.

Si certains doutaient encore de la rivalité qui existe entre San Antonio et Houston, vous voilà servis. Pas sûr que Dejounte Murray et James Harden s’apprécient tant que ça, et une bonne proba pour que ça reparte en sucette au prochain affrontement.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top