Knicks

David Fizdale potentiellement sur le départ : suite de la saga new-yorkaise, les Knicks n’arrivent même pas à faire circuler une rumeur correctement

David Fizdale

David Fizdale, toujours à la recherche de son cinq de départ et d’un fond de jeu correct pour ses Knicks.

Source image : YouTube

Bon alors ? Partira ? Partira pas ? La réponse c’est que personne n’en sait trop rien. Certains affirment que David Fizdale ne passera pas l’hiver, d’autres qu’il ne partira jamais et restera head coach de la franchise jusqu’à sa mort et d’autres, comme nous, se complaisent dans toutes ses spéculations et ce bordel ambiant.

Notre série NBA préférée a un nouvel épisode, alors nous sommes forcés d’en parler. Commençons par un petit résumé pour les retardataires. En tout début de saison, l’homme à lunettes semblait plutôt safe selon les médias new-yorkais, déclas de Marcus Morris à l’appui. Ensuite, le Fiz et son équipe de 2000 sont repartis sur les mêmes bases que la saison passée : des choix de coaching à faire pleurer Phil Jackson qui a pourtant giclé il y a un moment, des rotations loufoques, un cinq de départ renouvelé tous les soirs pour Dave et un bilan de 2 victoires en 10 matchs pour ses jeunes joueurs. Résultat, le management organise une conférence de presse pour signifier son mécontentement… et gentiment préparer le terrain avant le licenciement annoncé de la binocle ? Demain, c’est Frank qui coach pendant que Fizdale vend des churros dans les gradins du MSG. Eh bien… peut-être. C’est tout ce qu’on peut vous dire pour le moment. D’une part, une source anonyme employée chez les Knicks aurait fait quelques déclarations pimentées sur l’avenir de David Fizdale à New York auprès de Ian Begley du SNY.

« Nous n’avons pas de réponse définitive mais un membre de l’organisation [des Kicks, ndlr] a déclaré le mois dernier qu’il s’attendait à ce que le management licencie Fizdale prochainement. »

D’autre part, différentes sources semblent indiquer que le coach n’est pas en danger immédiat de perdre sa place et le terme « prochainement » utilisé par la source anonyme en question ne pouvait pas être plus vague. Cela dit, on se doute quand même que la situation n’est pas toute rose et que sans résultats plus probants, Fizdale risque de perdre sa place. Et les résultats probants, depuis que cette décla a été faite, il y a un mois donc, ne se sont jamais matérialisés. Julius Randle et sa bande restent sur une très belle série de sept défaites consécutives, ponctuée par un carnage survenu dans la nuit de lundi à mardi à Milwaukee : 132 à 88 en sifflotant pour Giannis et ses collègues… pour ceux qui ont déjà vu un match amical entre de la N2 et des U13, ça y ressemblait pas mal. Les Knickerbockers sont encore derniers à l’Est, alors que faut-il de plus pour que Steve Mills et Scott Perry se décident enfin à virer cet incompétent notoire ? C’est la question qui brûle les lèvres de tous les fans dans la Grosse Pomme. A priori, la prochaine saison devrait se faire sans lui sur le banc – sur cette question les médias sont à peu près unanimes – mais personne n’a vraiment de preuve concrète indiquant son départ ou non en cours de saison.

Nous n’avons sûrement pas fini d’entendre parler de Davidou et du grand bazar qu’est devenu la franchise de la Big Apple mais il faut bien une série drama pour nous divertir avant le mois d’avril. On est juste un peu triste que ce soit cette équipe-là qui assume le rôle du cancre en matière de management. Fans des Knicks ne perdez pas espoir, il va finir par dégager, mais ne soyez pas trop optimistes non plus… en bref rien n’a changé, c’est toujours la pagaille à New York.

Source texte : SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top