Los Angeles Clippers

Les Clippers tapent les Rockets dans un match épique : Lou Williams stratosphérique, Kawhi Leonard décisif, Houston au tapis !

En voyant le Clippers – Rockets sur le programme de la nuit, on savait qu’on pouvait potentiellement assister à une rencontre de folie. Eh bien ça n’a pas raté. Le match a été à la hauteur des attentes avec un magnifique finish durant lequel Kawhi Leonard a posé ses couilles sur la table, permettant ainsi aux siens de l’emporter après une deuxième mi-temps énorme de Lou Williams.

La dernière rencontre des Clippers, face à Boston au Staples Center, avait déjà apporté son lot d’émotions. Mais celle qu’on vient de vivre face aux Rockets a été encore plus folle. Un money time de dingue, un suspense insoutenable, des retournements de situation dans tous les sens… c’était tout simplement épique. Au cœur de tout ça, on retrouve surtout un homme. Son nom ? Lou Williams. Le sixième homme de luxe des Clippers a inscrit 26 points dans cette rencontre alors qu’il était bloqué à… zéro à la mi-temps. The Underground GOAT a été exceptionnel après la pause et notamment dans la quatrième quart, où il a inscrit 14 unités. À 90 secondes du buzzer final, les Clippers étaient dans la mouise avec six points de retard. On pensait à ce moment-là que la rencontre avait définitivement basculé du côté des Texans, et que les hommes de Mike D’Antoni allaient repartir du Staples Center avec un nouveau succès après celui décroché il y a quelques jours contre Los Angeles à Houston. Mais il ne faut jamais enterrer les Clippers, surtout quand Lou Will est en feu. Ce dernier a sorti le grand jeu avec un premier tir du parking pour permettre à L.A. de revenir à une possession des Rockets, puis un autre dans le corner à 31 secondes de la fin pour donner l’avantage aux siens, qui étaient menés 117-115. Le public californien a évidemment explosé sous les exploits de son chouchou, mais rien n’était encore joué à ce moment-là.

Parce qu’en face, il y avait un certain James Harden. Auteur de 37 points, 8 rebonds et 12 caviars dans cette rencontre (à 9/16 au tir s’il vous plaît et 14/18 aux lancers francs), le Barbu a encore une fois proposé du lourd et a permis aux Rockets de repasser devant grâce à deux lancers réussis avec 22 secondes à jouer. Les Clippers avaient alors une balle de match et on se demandait qui allait prendre the last shot. Lou Williams parce qu’il est en feu ? Paul George, auteur également d’un trois points important dans la dernière minute ? Nope, c’est Kawhi Leonard, avec son statut de MVP des Finales 2019, qui a pris ses responsabilités. Opposé à P.J. Tucker, il a pris un pull-up jumper à mi-distance, bang ! +1 Clippers, et cet avantage sera définitif car derrière, Russell Westbrook a envoyé une brique de loin. Paul George a ensuite conforté l’avantage de son équipe sur la ligne. Score final, 122-119 pour les hommes de Doc Rivers. Une victoire avec les tripes, une victoire qui montre l’état d’esprit de cette équipe de Los Angeles qui ne lâche jamais rien et qui est désormais sur quatre succès de suite, et un bilan de 10-1 à la maison. Outre le festival Lou Williams et le shoot décisif de Kawhi, Montrezl Harrell a également été crucial pour les Clippers avec 18 points et 7 rebonds en sortie de banc. Il fallait bien ça pour contrer une formation de Houston dans laquelle Clint Capela a encore réalisé un gros double-double (17 points, 19 rebonds) aux côtés du Barbu, le tout avec un Russell Westbrook à 22 unités.

Ceux qui ont vu le match ne regrettent pas d’avoir mis le réveil. Pour les autres, il faut mater le replay de toute urgence car les deux équipes ont livré un superbe spectacle avec un finish absolument magistral. Clairement, on ne dirait pas non à une série de Playoffs au printemps prochain.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top