Kings

Les Kings exercent leurs options sur De’Aaron Fox et Marvin Bagley III, mais pas sur Harry Giles III : qui a dit jamais deux sans trois ?

Forcément, quand on est abonné à l’infirmerie…

Source Image : YouTube

Les Kings de Sacramento ont décidé pour la saison prochaine de prolonger d’un an les prometteurs De’Aaron Fox et Marvin Bagley III en appliquant leurs team options. Par contre, le management de la franchise californienne a dit non sur le dossier Harry Giles III. 

De’Aaron Fox et Marvin Bagley III fouleront bien le parquet du Golden 1 Center la saison prochaine. Le premier a vu son option être activée par les Kings sur la quatrième année de son contrat rookie, tandis que l’option sur le second concerne la troisième année. Ils toucheront donc respectivement 8,1 et 8,96 millions de dollars en 2020-21. Cela montre la confiance du management de Sacramento, qui voit en ces deux joueurs l’avenir de la franchise. Mais avant de penser à l’avenir, il faudrait peut-être songer à jouer dès maintenant. Le début de saison des Kings est catastrophique et on attend forcément autre chose sur le terrain après les promesses de la saison dernière. Bagley III étant blessé pour l’instant, c’est à Fox de tenir les rênes de l’équipe… ce qu’il fait plutôt mal actuellement.

Option activée donc pour le numéro 5 de la Draft 2017 et le numéro 2 de celle de 2018, mais pas pour Harry Giles III. Ce dernier deviendra ainsi agent libre non-restrictif dès 2020, au même titre que Caleb Swanigan mais ça, on s’en fout légèrement. Suite à une saison prometteuse l’année dernière, avec des moyennes de 7 points et 3,8 rebonds dans un rôle de back-up de Willie Cauley-Stein, Giles III pouvait espérer un temps de jeu plus conséquent cette saison après le départ de WCS. Il faisait partie de ces joueurs qui devaient permettre à la franchise de renaître, après de nombreuses années sans Playoffs et une saison dernière surprenante. Il n’en sera probablement rien car ses récurrentes blessures n’inspirent pas confiance à Vlade Divac. À l’instar d’un Michael Porter Jr., l’intérieur de 2m11 essuie les blessures depuis l’université. Déjà opéré du genou quand il était à Duke, l’ami Harry n’a pas joué le moindre match en 2017-18 et a été limité à 58 rencontres la saison passée. De plus, Giles III n’a pas encore fait ses débuts cette année à cause de pépins au genou. Bref, il est abonné à l’infirmerie. Si une franchise veut prendre le risque de l’engager à l’été 2020, cela pourrait se transformer en aubaine au vu du talent certain que possède le joueur, ou alors en flop complet.

L’avenir d’Harry Giles III semble s’écrire loin de la capitale californienne. S’il est toujours blessé à l’heure actuelle, il faudra répondre au management des Kings en prouvant sur le terrain qu’il peut prétendre à une place importante au sein d’un roster NBA. Le talent est là, il manque la santé. 

Source texte : Sacramento Bee

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top