News NBA

Iman Shumpert est toujours sans domicile fixe : les Bulls et les Grizzlies sont sur les rangs, faudrait pas que ça traîne trop non plus

Iman Shumpert

« Quand on te rappelle que la reprise c’est dans… deux jours. »

Source image : YouTube

A un peu plus de 48h de la reprise officielle de la saison NBA, quelques vrais joueurs restent à quai et attendent qu’un train les fasse grimper à bord. Parmi eux Iman Shumpert, 29 ans seulement, vrai background et vrai flow mais santé fragile, ceci expliquant peut-être cela. Selon quelques sources de la Ligue les Bulls et les Grizzlies seraient prêts à donner une chance au NBAer/rappeur, et Iman, lui, attend toujours qu’on l’appelle…

Remarquer le 20 octobre que votre cousin Jean-Claude n’a toujours pas trouvé preneur pour la reprise reste un constat plutôt logique, mais se faire la même remarque concernant Iman Shumpert l’est beaucoup moins. A 29 ans l’ancien arrière des Knicks, des Cavs, des Kings et très rapidement des Rockets a évidemment encore son lot de skills en magasin mais il semblerait que les deux dernières saisons du garçon n’attirent pas vraiment le chaland. Signataire d’un joli contrat de 40 patates sur quatre ans il y a… quatre ans à Cleveland, Iman avait ensuite connu la plus belle période de sa vie en devenant entre autres champion NBA en 2016 avec un rôle prépondérant en Playoffs. La suite ? Une sacrée descente… Une saison solide en 2017 avec quelques titularisations aux côtés de LeBron, puis un départ à Sacramento et finalement Houston, là où il ne s’imposera jamais car quand on est un 3&D qui défend de moins en moins et qui galère de plus en plus à rentrer un tir… beh ça sent pas bon. Iman restera pourtant à disposition des Rockets tout au long de l’été mais… refusera finalement une offre de Daryl Morey il y a un mois environ, préférant sonder le marché un mois avant la reprise. Mauvaise idée. Mauvaise idée car aujourd’hui pas grand monde ne semble s’être manifesté, et la montre joue donc de moins en moins en faveur du joueur alors que la saison régulière arrive à grands pas.

Selon Sham’s Charania de The Athletic, deux franchises auraient néanmoins finalement décidé de prendre le téléphone, et cette fois-ci – en cas d’offre – il ne faudra pas faire la fine bouche sous peine d’aller expérimenter le championnat chilien ou quelque chose dans le genre. Selon l’insider toujours, les Bulls pourraient être tentés d’ajouter un peu d’expérience sur leurs postes 2 et 3 au relai des titulaires Zach LaVine et Porter Jr., alors que les Grizzlies sont un peu juste sur le poste 2 avec uniquement Dillon Brooks et Grayson Allen sur la ligne de départ. Deux destinations plutôt cohérentes, mais surtout deux franchises à qui il reste un peu de place dans le roster, et à deux jours de la reprise elles ne sont plus tellement nombreuses dans ce cas. Très dommage d’en arriver là en tout cas pour un joueur qui, en dépit d’une santé fragile et d’un petit coup de mou depuis un an, reste l’un des combos les plus stylés de la Ligue, capable aussi bien de se fondre dans un effectif afin d’en exécuter les basses tâches que d’en être l’un des catalyseurs offensifs et défensifs.

Triste histoire que celle d’Iman Shumpert, qui a donc tout intérêt d’accepter l’offre qui lui sera faite, si offre il y a, car passé le cut de l’opening night les franchises auront pour la plupart d’entre elles d’autres chats à fouetter que de chercher un quinzième homme. Allez Iman, nous on a vraiment envie de te voir remettre le short cette saison alors ferme les yeux, prend un stylo et signe en bas de la feuille.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top