Knicks

Marcus Morris bien parti pour devenir une légende des Knicks : premier match, première embrouille, c’est ça qu’on veut

Marcus Morris

C’est ça la reprise qu’on aime.

Source image : YouTube

La nuit passée était attendue par la communauté à bien des égards. Les débuts de Zion Williamson ou de son grand-père Vince Carter, ceux de Justin Garland, de Lonzo Ball et Brandon Ingram, de Trae Young, John Collins et toute la jeune clique des Hawks, ceux de Sekou Doumbouya, de Rui Hachimura, et caetera et caetera parce que ça rime.

Dans ce torrent de hype ? Les Knicks aussi démarraient leur pré-saison, et si R.J. Barrett ou Frank Ntilikina notamment ont répondu présent de belle manière, c’est plutôt… Marcus Morris qui a fait de ce match face aux Wizards sa propriété, et dans la plus grande tradition Morrissienne.

Dire qu’il aurait pu ne jamais porter ce maillot. Car c’est bien avec les Spurs que Marcus Momo était censé démarrer la saison, sauf que la tranquillité des ranchs du Texas n’est évidemment pas faite pour lui, et que le garçon a donc fait volte face pour finalement s’engager dans un projet qui lui ressemble tellement plus. La ville qui ne dort jamais, Broadway, le Madison, écrin parfait pour un artiste comme Morris, et c’est donc dès le premier match de pré-saison que celui qui entama son match comme poste 3 titulaire a décidé de faire parler de lui. Le lieu du crime ? La Capital One Arena de Washington. La victime ? Justin Anderson, fraîchement invité par les Wizards pour faire le nombre en attendant une saison en 17-65 du côté de la capitale. Nous sommes en tout début de troisième quart-temps, Marcus Morris a déjà scoré 17 points et les Knicks mènent de quinze, l’heure parfaite pour que le fil rouge et le fil bleu se touchent dans le cerveau de Momo, et la suite… ce sont encore les images qui le montrent le mieux.

Ralenti Bernard, merci :

Si un jour on vous demande de résumer la carrière NBA de Marcus Morris ? Vous pourrez lui montrer cette vidéo, elle suffit amplement à cerner le personnage. Fallait juste pas défendre sur lui, parce qu’il était simplement venu pour s’amuser. Marcus sera évidemment invité à rejoindre les vestiaires après cette drôle d’agression à main armée de ballon, et probablement qu’il en aura profité pour se mater un bon film sur son téléphone en deuxième mi-temps, nu dans un bain de glace ou quelque chose comme ça.

C’est pour ce genre de choses aussi que l’on était si pressé que ça reprenne, pré-saison ou pas pré-saison. Parce que les stars sont de retour, mais les bolosses aussi. Et ces gens-là ? C’est peut-être bien ce qui nous pousse le plus à mettre le réveil en pleine nuit.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top