Lakers

LeBron James à la mène et Anthony Davis en pivot : c’est l’heure des expériences chez les Lakers

A quand un backcourt Bron – AD ?

Source image : NBA2K20

On le sait, le training camp et la pré-saison sont faits pour permettre à chaque franchise de se préparer et de faire quelques expérience. Pour les Lakers qui ont connu beaucoup de changements cet été, c’est l’occasion d’apprendre à se connaître et de tester différents line-ups.

Tous les jours, des vidéos des entraînements des Gens du Lac apparaissent sur les réseaux sociaux. Lors de la dernière, on a pu voir qu’il y avait match et que tout le monde se donnait à fond. Comme depuis le début du training camp, les deux superstars Anthony Davis et LeBron James étaient ensembles dans le but de créer une alchimie entre les deux piliers de l’équipe. Pour le reste, ce n’était pas un cinq auquel on pouvait s’attendre puisque les deux All-Stars étaient accompagnés d’Alex Caruso,  de Kentavious Caldwell-Pope et d’Avery Bradley, avec un King James dans le rôle de meneur et AD à son poste préféré, celui de pivot. La vidéo ne permet pas de voir beaucoup de séquences mais l’une d’entre elles est sortie du lot lorsque l’équipe de BronBron est menée de 3 points à 6 secondes de la fin et que le quadruple MVP décide de prendre un shoot du logo, qui rentre bien évidement, sinon c’est pas drôle. Pour le résultat final, cela n’a pas suffi puisque Rajon Rondo ira intelligemment chercher une faute pour donner la victoire à son équipe. Après cette session le Chosen One a été interrogé par Dave MacMenamin d’ESPN sur les possibilités qu’offrent ce groupe et sur le line-up que Frank Vogel avait utilisé lors de cette fin de scrimmage.

« On a tellement de possibilités de line-up que l’on essaye des choses à l’entraînement. Jouer plus petit, plus grand, plus rapide, plus lent… C’est le luxe d’avoir cette équipe-là. L’entraînement sert à travailler tout ce que l’on peut faire. Le poste m’importe peu. Je ferai ce qu’il faudra pour gagner. Je suis un joueur de basket. Pas un meneur, pas un arrière, un ailier, un ailier fort ou un pivot. Juste un joueur de basket. Si vous me mettez sur le terrain, je peux faire en sorte que des choses se produisent peu importe qui est avec moi. Donc j’ai hâte de pouvoir jouer avec mes coéquipiers du moment parce que je sais que ce sera excitant. »

Il est vrai que le roster assemblé par Rob Pelinka durant l’été ouvre le champ des possibles à Coach Vogel qui avait déjà essayé auparavant un cinq très grand avec Dwight Howard et JaVale McGee dans la raquette. Et même si le mono-sourcil n’aime pas jouer au poste de pivot, il faudra bien lui faire comprendre que ça peut rendre l’équipe bien plus dangereuse dans certaines situations. En tout cas, les fans des Lakers doivent avoir la salive jusqu’au menton en voyant ces vidéos de leur équipe. Après une saison plus que décevante, les Purple and Gold sont prêts à retrouver les sommets de la Ligue.

Frank Vogel peut se permettre d’essayer plusieurs line-ups tant son groupe est profond et capable de s’adapter. La possibilité d’avoir LeBron comme meneur et AD au poste 5 est assez effrayante et doit  faire tourner la tête aux autres coach de la Ligue. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top