Rockets

Nick Young, Raymond Felton, Anthony Bennett, Corey Brewer… : officiel, le training camp des Rockets sera sponsorisé par Pinder

Pinder

Et tout en bas… Melo qui surveille tout ça.

Source : sudouest.fr

A quelques semaines de la reprise, miam-miam, chaque staff est actuellement affairé à tenter de recruter Carmelo Anthony peaufiner son roster. C’est le cas notamment des Rockets, véritable antenne américaine du Pôle Emploi car pas moins de six joueurs et non des moindres ont été invités à rejoindre le groupe pour le training camp.

Si l’été des Rockets a été plutôt satisfaisant avec le trade Westbrook/CP3 et la re-signature de la quasi-totalité de l’effectif 2018-19, le roster de Mike D’Antoni doit encore offrir quelques gâches aux retardataires de la Free Agency. Parmi eux ? Six noms bien connus du circuit, qui ont donc été invités par la franchise texane à venir montrer qu’ils en ont encore sous la semelle.

Nick Young, Raymond Felton, Luc M’Bah A Moute, Corey Brewer, Thabo Sefolosha et Terrence Jones. Six vétérans, six chômeurs, cinq d’ailleurs car le 3 and D camerounais a depuis retourné sa veste et ne participera finalement pas à la petite sauterie de Vegas. Cinq joueurs donc, pour une ou deux places au final, car les spots vacants dans le roster des Fusées ne sont pas non plus légion. Au 19 septembre, on compte ainsi onze contrats garantis pour la saison 2019-20 (James Harden, Russell Westbrook, Eric Gordon, Clint Capela, P.J. Tucker, Danuel House, Austin Rivers, Tyson Chandler, Gary Clark, Nene Hilario et Gerald Green), un autre qui devrait logiquement intégrer le groupe final (Isaiah Hartenstein) et donc toute une palanquée de joueurs à la lutte pour chopper l’une des trois places restantes.

Les cinq joueurs cités ci-dessus donc, mais également les deux génies Ben McLemore et Anthony Bennett ou encore les illustres Michael Frazier, Shamorie Ponds ou William McDowell-White, et la promesse d’une belle bagarre pour savoir quel(s) spermatozoïde(s) gagnera(ont) le cœur de l’ovule Rockets pour cette nouvelle saison. La promesse également de sessions all-time tant les légendes seront présentes. En effet, Nick Young sort d’une victoire en Drew League avec son squad des Most Hated Players (…), Raymond Felton sort du Buffalo, Terrence Jones arrive de Chine, Corey Brewer arrive tout droit de son chenil et Anthony Bennett sort de… chez lui, bref en avant les oppositions entre joueurs en pleine bourre, et on a clairement hâte de voir les highlights d’un match entre tous ces génies et les non-moins géniaux P.J. Tucker, Gerald Green ou Tyson Chandler. On note d’ailleurs que les Rockets aiment faire dans le réchauffé car plusieurs des mecs de la bande sont déjà passés par le Toyota Center avec plus ou moins de réussite (Jones, Brewer, Luc).

Pour résumer ? Il y aura du basket sur les parquets d’entraînement de Vegas, mais on évitera juste de parler philosophie avec le groupe en place. Gageons simplement qu’il y a des gâches à aller chercher, de surcroît pour évoluer dans une équipe qui jouera le titre en juin. Et ça c’est une sacrée carotte, même pour une tripotée d’ânes.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top