Mondial

Officiel : Serbie – Argentine en quarts de finale, on tient notre premier choc du tableau final

Djordjevic

Pas forcément la meilleure opération pour Sasha et ses gars.

Source image : Youtube

Ça y est c’est officiel, on connaît les deux premiers quarts de finale suite aux rencontres jouées ce dimanche. Si l’Espagne a de quoi se réjouir contre la Pologne, la Serbie risque de devoir s’employer pour sortir l’Argentine. 

Le point commun entre l’Argentine et la Serbie dans ce Mondial ? Un premier tour dans la poche à coup de (très) larges victoires dans des groupes pas loin d’être en carton. Certaines certitudes aussi puisque dans les deux cas on parle de sélections qui jouent pour la gagne à chaque compétition ou presque. Deux équipes qui se sont aussi retrouvées à de nombreuses reprises au fil des compétitions internationales : finale de la Coupe du Monde 2002 (la Serbie faisait partie de l’équipe de Yougoslavie à l’époque), JO 2004, Coupe du Monde 2010. Le point commun entre tous ces matchs ? Une tignasse brune de 2m06 et 110 kilos qu’on appelle communément Luis Scola.  Le capitaine argentin a été de toutes les campagnes depuis l’Antiquité et le voilà de retour pour essayer d’aller chercher une demi-finale à 39 printemps. A ses côtés, plus de Ginobili ou autres Carlos Delfino mais Patricio Garino et surtout Facundo Campazzo, le meneur du Real Madrid, très bon depuis le début du tournoi. Il s’agira du premier véritable test pour le groupe de Sergio Hernandez, qui, à part la Russie (et encore), n’a pas croisé de vrai challenger avant les quarts de finale.

Pour les Serbes ce quart de finale aura sans doute des airs de revanche puisqu’ils devront faire oublier la défaite contre les Espagnols et se rassurer un peu quant à leur niveau de jeu. On a vu beaucoup de tension aujourd’hui lorsque les choses ont commencés à merder et Nikola Jokic va être dans le radar. Cette après-midi, seul Bogdan Bogdanovic était au niveau de l’événement et la star serbe va devoir assumer son statut s’il veut mener loin son pays dans cette compétition. La match-up contre Luis Scola sera sans doute la clé de cette rencontre tant les deux joueurs sont importantissimes pour leurs équipes respectives. A voir également la réaction du banc serbe, totalement à côté de la plaque aujourd’hui, à commencer par Nemanja Pas Envie Bjelica. La profondeur d’effectif doit donner un avantage aux Serbes, à voir s’ils sauront en profiter.

Serbie – Argentine, c’est le premier quart de finale de ce Mondial 2019 et un match à ne surtout pas rater. Ce sera à suivre mardi à partir de 13h, heure française. La grinta argentine contre la malice serbe, à vos paris ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top