Mondial

Marc Gasol prévient, il ne faudrait pas sous-estimer les Américains : Team USA continue de faire peur à tout le monde

« Tiens-toi prêt, on arrive mon pote. »

Source image : YouTube

Quand Marc Gasol parle de basket, il sait sûrement ce qu’il dit. L’intérieur espagnol s’est récemment exprimé en vue de la Coupe du Monde qui approche à grands pas. Et celui qui est tout fraîchement champion NBA rappelle à tout le monde que Team USA ne sera pas là pour trier les lentilles.

C’est après la défaite des Espagnols face à Team USA, vendredi dernier, que l’intérieur des Raptors s’est exprimé pour les médias américains à propos du statut des tenants du titre dans la compétition à venir. Avec tous les gars qui se sont retirés, De’Aaron Fox venant à son tour de déclarer forfait, certains ne croient pas à une victoire américaine. Mais le frérot de Pau qui était déjà là pour la finale olympique en 2008 contre les Cainris ne voit pas les choses du même œil. Selon lui, Team USA reste favori comme il l’a confié à Marc Stein du New York Times.

« Je suis sûr que ça va les motiver. Le grand nombre de talents que les Etats-Unis génère chaque année est incroyable. Même avec tous les gars qui se sont retirés, ou si vous voulez dire que ces gars n’ont pas d’expérience internationale, ils sont quand même super talentueux physiquement et techniquement. Et ils sont bien coachés aussi. Donc tu prends en compte tous ces éléments et ça fait une équipe géniale. »

Marco a donc eu l’occasion de prendre la température vendredi dernier face à Team USA, dans la défaite de nos voisins ibériques sur le score de 90 à 81. Ce jour-là, le Dino a fait tout ce qu’il a pu puisqu’il a terminé meilleur marqueur des siens avec 19 points. Mais dès que l’Espagne essayait de revenir au score dans le dernier quart-temps, les Etats-Unis trouvaient le moyen de stopper l’hémorragie et de garder un écart assez conséquent jusqu’à la fin. Néanmoins, un match amical ne déterminera sûrement pas ce qu’il se passera lors de la compétition qui débutera dans une dizaine de jours. Et Marc Gasol doit sûrement en être conscient. Un mauvais jour des Américains et bye bye la Chine, avec la coupe qui leur passe aussi sous le nez. D’autant que cette récente victoire obtenue face à la Roja avait peut-être aussi pour but de redonner confiance au groupe emmené par Gregg Popovich pour mieux les surprendre en cas d’affrontement dans l’Empire du Milieu. L’Espagne est le numéro 2 mondial au classement FIBA. Mais ils ne seront pas les seuls à être candidats pour le titre avec les Etats-Unis. La France viendra aussi se faufiler parmi les pays autorisés à rêver. Tout comme la Serbie. Mais en faisant cette sortie, Big Spain tiens à remettre les choses à leur place. Team USA reste donc favori pour tout rafler, qu’on le veuille ou non. Même avec Kemba Walker et Donovan Mitchell comme franchise players, le potentiel de cette équipe reste plus élevé que n’importe quel autre roster et on n’en est pas encore à revivre la surprise de 2004 ou 2006. Ça nous donne envie d’aller directement à la compétition et voir qui va bien se débrouiller en phase éliminatoire tout ça !

Avec tous les joueurs qui se sont retirés du roster de Team USA, Marc Gasol souhaite quand même clarifier quelque chose : les Américains seront motivés pour aller jusqu’au bout. Espérons que les Bleus viennent voler la vedette, ça nous fera plaisir à tous !

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top