Thunder

Chris Paul pourrait commencer la saison avec le Thunder : étrange, on ne comprend pas pourquoi c’est si dur de s’en débarrasser

Chris Paul

C’est moi le meilleur tanker !

Source image : NBA League Pass

Récemment tradé contre Russell Westbrook par Daryl Morey et les Rockets, Chris Paul se retrouve meneur dans l’une des équipes qui assume le plus son statut l’an prochain : OKC joue la Lottery. Du côté de New York par exemple, on se voile la face en espérant gagner des matchs, mais pas de ça dans la Presti Family. L’avenir de Chris Paul était donc incertain dans l’Oklahoma mais une sortie médiatique remet tout ça en question.

Selon Adrian ‘premier sur l’info’ Wojnarowski d’ESPN, les recherches de trades n’ont pas été concluantes pour le Thunder, ce qui pousse le management à jouer un peu la montre. L’énorme salaire du meneur, 38,5 millions la saison prochaine, le rend très difficilement transférable. Aucune équipe ne dispose encore de cap space, à l’exception d’Atlanta qui a encore sept millions à distribuer (coucou Melo). Dans beaucoup de rumeurs du côté de Miami, CP se retrouve coincé : le Heat est complètement bouché d’un point de vue salarial et il faudrait envoyer trois joueurs pour matcher, galère. Aussi, les récentes signatures frénétiques des agents libres font que 40 % des joueurs de la Ligue sont intransférables pour cause de contrat trop récent. Autant vous dire qu’il y a une grave pénurie sur le marché des transfert.

Le point positif de cela, c’est que CP3 pourra prendre sous son aile le jeune Shai Gilgeous-Alexander tout droit venu de Los Angeles. Sophomore, le gamin a montré des signes très encourageants l’an passé. En progression constante, il est ainsi devenu le temps d’un trade la première pierre de la reconstruction du Thunder. Si Chris Paul peut être dangereux stratégiquement car c’est un joueur qui fait gagner des matchs, il aura un apport considérable sur le jeune joueur, et c’est du positif pour le futur de la franchise. Vétéran, meneur respecté, séries de Playoffs clutch, président de l’association des joueurs : malgré son salaire exorbitant, on ne peut pas nier qu’il apporte à l’effectif. Le plan serait donc le suivant : CP3 se la joue mentor jusqu’à décembre, moment auquel Presti commencera à s’activer pour le trader (il faudrait quand même ne pas gagner plus de 20 matchs sur la saison hein). Une fois son départ acté, on sort les chaînes, on met son casque et on donne les clés du tank à un SGA plus libre que jamais.

Difficile intersaison pour le Thunder (c’est le moins que l’on puisse dire) qui peut toutefois se réjouir d’une chose : un joueur calibre All-Star portera le maillot bleu d’OKC l’an prochain. Bon c’est certainement le All-Star le plus surpayé de la Ligue également, mais ça n’est pas leur problème. Rendez-vous en février à la table des négos ?

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top