Raptors

Officiel : Terence Davis signe pour deux ans avec les Raptors, officiel, personne ne sait qui est Terence Davis

Qui
Source image : YouTube

La Free Agency ne s’arrête plus de nous faire suer. Chaque matin, chaque midi, chaque soir, chaque nuit. Adrian Wojnarowski, Shams Charania, Gilles Verdez, Marc Stein ou Ramona Shelburne squattent notre vie plus que nos propres meufs ou mecs, et pendant ce temps la NBA change tranquillement de visage. L’un des derniers mecs à avoir vu son nom associé à une nouvelle franchise ? Terence Davis qui signe avec les Raptors !

Euh…

Qui ça ? Terence Ross ? Ed Davis ? Non non, Terence Davis. On en est donc là, à découvrir en même temps qu’une signature… bah le mec qui vient de signer. H moins pas longtemps avant un article sur l’arrivée de Goulven Williams à New York ou Esteban McLaren au Thunder, vous aurez bien compris qu’on est le 8 juillet et qu’on fait déjà les fonds de fonds de fonds de tiroir dans cette Free Agency. Mais revenons à notre inconnu mouton… qui est Terence Davis ? Meneur de jeu d’1m93 pour 92 kilos, le gars Terence sort de la merveilleuse université d’Ole Miss, aka les Mississippi Rebels, fac réputée qui a vu sortir en son temps des génies comme Tom Sawyer ou Huckleberry Finn.

Sur le terrain, Terence valait l’année dernière 15,2 points, 5,8 rebonds, 3,5 passes et 1,6 steal de moyenne mais tout ça n’a finalement pas suffi à mettre la puce à l’oreille de l’une des trente franchises NBA lors de la dernière Draft. C’est pour cela que les champions NBA en titre ont donc jeté leur dévolu sur l’un des oubliés de la Lottery, histoire de changer un peu les idées d’une fanbase qui fait grise mine depuis samedi matin. Spoiler, l’annonce de la signature de Davis a transformé cette grise mine en noire mine, et Drake doit probablement avoir aujourd’hui la tronche parfaite pour jouer dans Germinal. Vanne cinématographique, vanne de lundi, on démarre tranquille.

Voilà donc l’annonce principale de la journée à Toronto : la signature de l’homme qui a un jour battu Maurice le plombier et Patrice le carreleur en un contre un. En espérant que le garçon sera malgré tout une belle surprise, auquel cas on promet de se commander un maillot de Davis à la reprise. Mais calmez-vous, on n’a pas dit quel Davis non plus.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top