Kings

Officiel : Trevor Ariza débarque à Sacramento pour 2 ans et 25 millions de dollars, les jeunes Kings se sont trouvés un grand frère

Trevor Ariza dépose ses valises à Sactown

Source image : Youtube

Voilà un deal qui ne fera pas beaucoup parler cette nuit mais qui a tout de la bonne affaire : Trevor Ariza débarque aux Sacramento Kings pour 2 ans et 25 millions de dollars, le genre de vétéran qui pourrait faire un bien fou à ce groupe de jeunots.

Et oui, on peut ne pas recruter Kevin Durant ou Kawhi Leonard et quand même réussir à faire un bon deal à l’aile. C’est sans doute ce que se disent les Kings après la signature de Trevor Ariza. Shams Charania a relayé l’info pour The Athletic.

Alors oui, Trevor Ariza n’amène aucune hype, c’est à peine si les gens se souviendront où il a signé demain matin mais il n’empêche qu’il offre quelques certitudes quant à sa valeur et à ce qu’il peut apporter à cette équipe des Kings. Il a le profil du 3&D que cherchent tous les GM et il a l’expérience de la gagne dans son bagage (il a remporté une bague avec les Lakers). A 34 ans, Ariza a tout connu en NBA : la gagne donc avec les Lakers, les espoirs de titre à Houston mais aussi les galères du côté de Phoenix et Washington la saison passée (entre autres…) et son vécu peut être un vrai plus pour des jeunes joueurs comme De’Aaron Fox, Harry Giles ou encore Marvin Bagley III. Sur un deal de deux ans à 25 millions, le risque est raisonnable et on n’est pas au dessus des prix du marché vu l’apport du joueur.

La question qui va se poser c’est de savoir quel est le plan des Kings pour leurs ailes ? Un Trevor Ariza a beau avoir 34 piges, il peut encore jouer les starters et clairement il n’aurait pas fait tâche pour garder les meilleurs extérieurs chaque soir. Mais alors pourquoi faire prolonger Harrison Barnes alors que vous recrutez un vétéran qui a les mêmes caractéristiques ? On double les postes c’est une chose mais attention à ne pas empiler les joueurs non plus. On n’oublie pas que Marvin Bagley doit continuer sa progression au poste 4 et que Bogdan Bogdanovic est toujours dans l’effectif au poste 3. Un sacré casse-tête à venir pour Luke Walton qui peut néanmoins se satisfaire de la signature d’Ariza, un joueur qui colle parfaitement au profil de l’équipe. On n’a pas besoin de la balle, on reste dans le coin pour sanctionner à longue distance et on se coltine les gros attaquants adverses tous les soirs sans se plaindre, voilà la garantie Trevor Ariza.

Trevor Ariza va jouer au grand frère en Californie et c’est clairement une bonne trouvaille pour Vlade Divac et sa troupe. Du professionnalisme, des certitudes et un profil qui colle bien à son nouveau coach. On attend de voir à présent quel sera son rôle exact dans la rotation. 

Source texte : The Athletic

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top