Celtics

Les Celtics renoncent à Terry Rozier : avec Kemba Walker qui débarque en ville, Scary Terry peut faire ses valises

Terry Rozier III

Bye bye !

Source image : NBA League Pass

La nouvelle est tombée cette semaine et on attend désormais plus que la signature. Oui, Kemba Walker va poursuivre sa carrière aux Celtics, ce qui signifie également que Terry Rozier est en instance de départ. Le meilleur pote d’Eric Bledsoe est désormais agent libre et va quitter Boston.

Après quatre saisons, l’histoire entre Scary Terry et les Celtics est sur le point de se terminer. Dans un premier temps, la franchise du Massachusetts avait proposé la qualifying offer à son joueur histoire de le protéger en le transformant en agent libre restrictif. Mais selon Chris Haynes de Yahoo Sports, Boston a décidé de renoncer à ses droits sur le meneur de 25 ans, ce qui va permettre à ce dernier de débarquer sur le marché et choisir sa prochaine destination. Les Celtics ne pourront désormais plus s’aligner sur les offres des autres franchises concernant Rozier, mais ils s’en tapent un peu car ils vont maintenant pouvoir signer Kemba Walker avec un contrat maximum. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que Cardiac Kemba ne s’engage avec les Celtics pour remplacer un certain Kyrie Irving, qui va lui poursuivre sa carrière du côté de Brooklyn. Plusieurs sources très crédibles ont confirmé cela récemment. Que ce soit Rick Bonnell du Charlotte Observer, Adrian Wojnarowski d’ESPN ou Shams Charania de The Athletic, ils ont tous indiqué que Walker allait signer un contrat de quatre ans et 141 millions de dollars avec Boston. D’après Woj, le casseur de chevilles professionnel sera d’ailleurs en ville ce dimanche pour finaliser les derniers détails du deal. Peut-être qu’il croisera Terry Rozier avec ses valises à la main.

Pour Scary Terry, un nouveau chapitre de sa carrière va s’ouvrir. Ce n’est un secret pour personne, Rozier reste sur une saison compliquée à Boston. Il symbolise d’ailleurs assez bien l’échec des Celtics, qui semblaient prêts à prendre le pouvoir dans la Conférence Est avant de se planter lamentablement. Auteur de superbes Playoffs 2018, le meneur a été obligé de retrouver un rôle beaucoup plus restreint avec les retours de blessure de Kyrie Irving et Gordon Hayward. Forcément, quand on a goûté à une place de titulaire et à la chaude ambiance de la postseason, on n’a pas vraiment envie de remettre son cul sur le banc. Avec des moyennes de 9,0 points, 3,9 rebonds et 2,9 passes décisives en 22,7 minutes, le tout à 38,7% au tir, on ne peut pas dire qu’il a réalisé la saison rêvée pour débarquer en position de force sur le marché de la free agency. En plus, il n’a pas hésité à se lâcher dans ses déclarations suite à l’élimination des Celtics. Mais il a désormais l’opportunité de choisir l’environnement dans lequel il souhaite évoluer lors des prochaines années. Un nouveau départ pour lui. Reste à voir dans quelle équipe il va signer. Il cherche une place de titulaire à la mène et un rôle bien plus important qu’à Boston. Ça parle pas mal des Knicks en ce moment, mais aussi les Hornets pour remplacer… Kemba, ainsi que les Suns, qui cherchent un meneur depuis environ 150 ans.

Une fin pas forcément très belle quand on se souvient des perfs de Rozier lors des Playoffs 2018, mais c’est probablement mieux pour tout le monde. Scary Terry va enfin avoir le rôle qu’il souhaite, et les Celtics vont repartir sur de nouvelles bases avec Kemba Walker à la mène.

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top