Wizards

Bradley Beal ne devrait pas être transféré par les Wizards : Lakers, Pelicans, Knicks, désolé pour les doux rêves

Bradley Beal
Source image : NBA League Pass

Mentionné depuis quelques temps dans des rumeurs de transferts, Bradley Beal est dans le viseur de plusieurs franchises qui adoreraient récupérer les services du jeune All-Star. Le problème ? C’est qu’à Washington, on n’a pas trop envie de se séparer de Biloute.

L’update nous vient de Shams Charania, qui y est allé de sa petite livraison sur The Athletic ce lundi. Comme on le sait, Beal n’était pas vraiment content de traîner dans une équipe flinguée cette saison, malgré des statistiques individuelles assez énormes. Plus de 25 points, 5 rebonds et 5 passes en ne manquant pas une seule rencontre, on appelle ça une année de crackito. Sauf que, comme dit à l’instant, faire des gros chiffres pour finalement mater les Playoffs à la téloche, ça ne plaît pas à l’arrière formé en Floride. En voyant donc les Wizards terminer salement leur saison, on se demandait si Bradley allait taper du poing sur la table. Et en voyant le management changer de tête à Washington, on était encore plus en mesure de se poser la question. Et en voyant John Wall se blesser, et donc laisser son bras-droit se démerder tout seul à bord, on sentait que la coupe allait vite devenir pleine. Sauf que ? Et bien sauf que Beal n’a, pour le moment, rien dit de bizarre concernant son avenir dans la capitale, bien au contraire même. L’arrière se sent bien à Washington, il a les pleins pouvoirs désormais, et il sent certainement que c’est plutôt Wall qui devrait être transféré afin de lui laisser le trône libre H24. Et de leur côté ? Les Wizards n’ont laissé fuiter aucune rumeur crédible concernant un potentiel départ de leur All-Star. Des bruits de couloirs, il y en a évidemment eu, rien qu’en se basant sur la logique présentée en préambule. Gros joueur, résultats collectifs décevants, envie de cartonner en Playoffs, pas besoin d’avoir fait HEC pour pondre une rumeur bien lourde sur un probable mécontentement. Mais à l’approche de la Draft ce jeudi, qui est donc un moment clé pour les franchises voulant effectuer des transferts, c’est le calme plat dans la Maison-Blanche. Et même quand les Pelicans se pointent à Washington avec un potentiel appât, ce ne sont pas les sorciers qui bougent de leur siège.

David Griffin (boss des Pelicans) est ouvert à l’idée de transférer son 4ème choix de la Draft 2019, et Bradley Beal est le joueur que de nombreux exécutifs au sein de la Ligue voient comme étant la cible des Pelicans dans un potentiel transfert. Cependant Tommy Sheppard dirige la franchise de Washington en ce moment en tant que président intérimaire, et la franchise a été très claire depuis des mois sur son désir de construire une équipe autour de Beal.

De quoi souffler un peu chez les fans des Wizards ? Clairement. Mais, quelque part, cela n’a rien d’étonnant. Déjà, car on parle d’une situation momentanée. Lorsqu’on mentionne le fait que Washington ne va pas transférer Bradley Beal, c’est parce qu’il s’agit de la situation présente. L’avenir nous dira si cela changera, et cela pourrait évidemment changer. Ensuite, il faut voir la situation globale des Wizards pour comprendre en quoi il n’y a pas plus de rumeurs que cela. Comme dit par Charania, la franchise de D.C. est actuellement en pleine transition avec un président intérimaire à sa tête. Depuis des semaines, et le renvoi de ce cher Ernie Grunfeld, la patience est mélangée à l’incompréhension chez certains fans de Washington, qui veulent découvrir leur nouveau manager principal. Et alors que la Draft approche… rien ne semble bouger. C’est donc Sheppard qui devrait, pour le moment, conduire les Wizards et ainsi décider de l’avenir de Beal dans la région. Vue l’attitude de Tommy le patron ces derniers temps, on a du mal à voir un scénario dans lequel il change subitement de route. Peut-être, en effet, que les Pelicans vont mettre une pression tout terrain sur Washington, afin de récupérer Bradley ce jeudi soir. Le pick numéro 4 de la Draft, avec un jeune de talent, peut-être que cela séduira Sheppard au final. Mais au moment où ces lignes sont écrites, et donc à un moment très rapproché de la grande cérémonie, pas de signe d’intérêt venant de la capitale. Move on.

Peut-être que Bradley Beal sera prochainement frustré, et peut-être que les Wizards voudront tourner une page complète à l’avenir. Mais pour le moment, le statu quo semble être privilégié. Il faudra repasser pour tenter de récupérer le All-Star de Washington.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top