Hornets

Marvin Williams active sa player option à 15 millions de dollars : les Hornets ne lui disent certainement pas merci

Marvin Williams

S’assurer une retraite dorée en saignant le compte en banque des Hornets, bien joué Marvin.

Source image : YouTube

Et si on commençait par une petite devinette ? Allez. Que fait un joueur de 33 balais qui n’a jamais été au niveau All-Star et qui dispose d’une player option à 15 millions de dollars ? Il l’active, bien évidemment, et ce n’est pas Marvin Williams qui va venir vous dire le contraire. Logique, l’ailier-fort des Hornets n’allait tout de même pas cracher sur le gros chèque qui l’attendait. Le compte en banque de Charlotte vient donc de se prendre un sacré coup dans le buffet, et c’est loin d’être une bonne nouvelle pour la suite de son été. 

Si une franchise veut espérer tutoyer les sommets de la Grande Ligue, on le sait, il est préférable qu’elle ait des finances saines. Ça paraît évident, mais au petit jeu de qui gérera le mieux son stock de biffetons, certaines équipes sont bien plus douées que les autres. Désolé Charlotte, mais vous faites bien partie des mauvais élèves. En effet, quelques semaines seulement après avoir vu Bi$mack Biyombo activer sa jolie player option à 17 millions de dollars, c’est Marvin Williams qui vient à son tour de saigner le compte en banque des Hornets. Alors qu’il arrive tranquillement sur ses 33 ans, l’ancien de North Carolina n’a pas hésité une seule seconde à lever son option à 15 millions de dollars la saison. C’est cher payé, mais il était évident que le vétéran n’allait pas laisser une telle occasion de se faire du blé lui passer sous le nez. Et oui, même s’il a toujours tenu un rôle de titulaire depuis son arrivée dans la franchise de Michael Jordan et qu’il a parfaitement su s’adapter à l’évolution du jeu en devenant une vraie menace depuis le parking (plus de 100 3 points inscrits chaque saison ces quatre dernières années, le tout à plus de 35% de réussite), l’ailier-fort n’est pas fou, personne ne lui aurait proposé un tel contrat s’il avait testé sa valeur sur le marché cet été. Mettre une bonne vieille carotte à Buzz City pour se faire un peu d’argent, c’était bel et bien le plan.

Si Marvin Williams peut être content de s’être assuré un avenir des plus dorés, le front office de Charlotte doit lui être un petit peu moins satisfait. Bah oui, parce que ce n’est pas une grande surprise que de vous dire que les Hornets comptaient sûrement davantage mettre le paquet sur un certain meneur All-Star au mois de juillet. En effet, Kemba Walker sera officiellement free agent dans quelques semaines, et vu la saison de fou furieux qu’il vient de nous sortir, inutile d’en douter, il compte bien signer un très gros chèque cet été. Bon, avec une jolie prolongation au supermax de 221 millions de dollz sur cinq ans, Mitch Kupchak et ses sbires sont largement en mesure de combler les attentes financières du petit frelon. Oui, mais avec une situation contractuelle aussi délicate que celle de Buzz City, l’affaire pourrait vite devenir plus compliquée que prévu. Forcément, en accumulant les contrats poisons tels que ceux de Williams et Biyombo sans parler du deal de Nicolas Batum, les Hornets sont loin de se faciliter les choses et savent pertinemment qu’ils pourraient rapidement regretter leur mauvaise gestion des années passées. La concurrence est plus qu’affamée, alors Charlotte n’a pas vraiment intérêt de se planter.

En activant sa player option à 15 millions de dollars, Marvin Williams vient donc de s’offrir un petit confort financier tout en mettant clairement ses Hornets en difficulté. L’objectif de Mitch Kupchak est bien de prolonger Kemba Walker cet été, mais avec une gestion contractuelle qui ferait pleurer n’importe quel banquier, l’affaire s’annonce toute de suite bien plus compliquée.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top