Nets

Officiel : les Nets se débarrassent d’Allen Crabbe, Atlanta accumule les picks de Draft, to be continued

Allen Crabbe

La première Woj Bomb de l’été, pas la dernière.

Source image : YouTube/NBA on ESPN

Tiens, mais quelle est cette odeur si familière ? Mais oui, c’est le retour des Woj Bombs ! L’insider incontournable de chez ESPN monte tout doucement en température non pas pour préparer ses prochaines vacances aux Bahamas mais plutôt pour nous faire passer une Free Agency complètement folle. Ce sont les Nets et les Hawks qui ont dégainé les premiers avec un trade riche en enseignements avant même l’ouverture officielle du marché des agents-libres.

Même un jour sans match, on ne peut pas passer deux minutes tranquilles loin du PC ou du portable. Pendant que vous prenez une douche, la binocle peut prendre un coup de chaud et annoncer trois échanges et deux buyouts. L’annonce d’hier n’était qu’un test, mais il y a déjà beaucoup de choses à dire sur le deal passé entre Atlanta et Brooklyn. Ainsi, Adrian Wojnarowski nous a appris que les Nets envoyaient Allen Crabbe et sa dernière année de contrat à 18,5 millions de dollars ainsi que le 17ème pick de la prochaine Draft et un lottery-protected first round pick en Géorgie contre Taurean Prince et un second TDD en 2021. Le trade qui ne pourra être officialisé que le 6 juillet nous en dit un peu plus sur la stratégie de chaque franchise qui n’en sont pas exactement au même point dans leur projet respectif.

D’un côté, Brooklyn veut dégraisser au maximum pour pouvoir proposer deux contrats max cet été. La rumeur Kyrie Irving enfle au fur et à mesure des jours et Sean Marks pourrait aussi tenter de séduire Kevin Durant pour former un duo de stars particulièrement hype dans la Grosse Pomme la saison prochaine. La franchise de Mikhail Prokhorov dispose désormais de 46 millions de dollars de marge sous le salary-cap et devra aussi trancher sur le cas D’Angelo Russell qui deviendra restricted free agent le 30 juin prochain. En cas d’échec pour obtenir l’un des deux joueurs précédemment cités, le néo All-Star pourrait bien être conservé à un salaire proche du maximum après une saison particulièrement aboutie sur le plan individuel et collectif dans le borough new-yorkais. Avec tout ça, on aurait presque oublié l’ajout de Taurean Prince qui devrait facilement s’intégrer au collectif de BKN si la franchise souhaite bel et bien le garder. Le third year était devenu un joueur important du cinq majeur des Hawks dès sa saison sophomore et il s’est tranquillement stabilisé autour des 14 points, 4 rebonds et 2 assists cette année. Avec la fin de contrat de DeMarre Carroll, cela fait un bon joueur de devoir à placer derrière Joe Harris au poste d’ailier… si le Snake ne pointe pas le bout de sa langue fourchue pendant l’intersaison.

De l’autre, Atlanta copie un peu la méthode Nets avec quelques années de retard mais plus d’options à la Draft. En effet, les Hawks se proposent d’absorber l’un des contrats les plus toxiques de la Ligue pour récupérer des TDD dans les années à venir. Avec ce choix numéro 17, les Faucons se retrouvent avec trois first round picks (8, 10 et 17) et pourraient les utiliser pour monter plus haut ou récupérer un gros joueur lors d’un trade. Ce n’était pas le cas de Sean Marks lorsqu’il avait récupéré Allen Crabbe en provenance de Portland en 2017. Non pas que le crustacé soit totalement périmé, mais à 18,5 millions les 10 points, 3 rebonds et 1 passe de moyenne, même à 40% du parking, ça fait un peu cher la bombinette. Avec un roster construit autour de Trae Young et John Collins, Travis Schlenk souhaite construire un projet sur la durée et il est conscient qu’il ne sera pas compétitif tout de suite alors autant faire les poubelles de la Ligue. On peut parfois avoir de belles surprises même si le cru 2019 ne s’annonce pas exceptionnel chez les rookies. Désolé Vince, cette dernière saison se terminera probablement encore au mois d’avril.

C’est un trade que l’on pourrait qualifier de gagnant-gagnant. Simplement, les Hawks et les Nets n’en sont pas au même stade de leur projet. Après plusieurs années à payer les erreurs de gestion du passé, Brooklyn est de retour en postseason depuis cette année et espère bien être très compétitif en 2020. Atlanta a un peu plus de temps avant de voir son groupe arriver à maturité pour mettre le bazar dans la Conférence Est.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top