Lakers

LeBron James enfile le costume de GM des Lakers : ayé, le plan drague a débuté, les dîners chics vont s’enchaîner

« Allô Jimmy, c’est Bron, ça ne te dirait pas de venir dîner à la maison demain soir, il y a un contrat max qui t’attend en dessert. »

Source : YouTube/HBO Sports

Quel chantier ! Les Lakers feraient presque passer les Knicks pour des amateurs tant ils font fort cette année. La première saison de LeBron James sous le maillot des Angelinos a viré au cauchemar, et il n’est pas question pour le cyborg de revire ça la saison prochaine. Allez, le costume de GM est enfilé, des gros poissons sont attendus au plus vite du côté de Los Angeles.

Une saison aussi pourrie, tant sur le plan sportif que du côté des coulisses, ce n’est sûrement pas ce que s’était imaginé LeBron James lorsqu’il a débarqué du côté de la cité des anges l’été dernier. Pour la première fois depuis 2005, le cyborg n’a pas atteint les Playoffs, mais ce qui est peut-être encore plus effrayant pour Bron, c’est que l’avenir des Californiens semble bien incertain tant l’organisation interne de la franchise aux 16 titres NBA est un bordel sans nom. L’épisode Anthony Davis, le cas Luke Walton, la démission surprise de Magic Johnson ou encore plus récemment la guéguerre entre ce même Magic et Rob Pelinka, le cirque des Lakers a été bien divertissant cette saison, aucun doute là-dessus. Oui mais voilà, LeBron n’est pas venu aux Lakers pour passer une pré-retraite pépouze sur les plages de Venice Beach. Non, le King compte bien très vite retrouver les sommets de la NBA, et pour se faire, rien de tel que d’enfiler l’un de ses costumes favoris, en l’occurrence celui de GM. C’est le job de Rob Pelinka ? Très bien, mais LBJ n’en a rien à cirer, le plan drague a déjà commencé, les coups de fil se sont déjà multipliés. Les premiers copains contactés par le King ? Jimmy Butler et Kawhi Leonard, rien que ça, si l’on en croit Brian Windhorst de chez ESPN :

« De ce que j’ai compris, il [LeBron James, ndlr] a déjà entamé le processus de recrutement. J’ai entendu qu’il avait eu des contacts avec Kawhi Leonard. J’ai entendu qu’il avait eu des contacts avec Jimmy Butler. »

Visiblement, BronBron est déterminé comme jamais. Oui, il est bien inutile de vous rappeler que Jimmy Butler et Kawhi Leonard sont des clients très sérieux, mais il faut cependant bien avoir à l’esprit que le premier vient à peine de terminer sa saison du côté de Philadelphie tandis que le deuxième est encore en course pour atteindre les Finales NBA, mais bon, là-encore, LBJ s’en contrefout pas mal. Le King veut du renfort, et il ne lâchera rien tant qu’il n’en aura pas. Si on ne sait rien de ce qui s’est dit entre LeBron James et ses deux acolytes, on peut cependant pour bien des raisons imaginer que Jimmy Buckets et Kawow ne seront pas les deux seuls All-Stars contactés. En effet, le nom de Kyrie Irving a également souvent été associé aux Lakers ces dernières semaines, notamment depuis les déboires d’Uncle Drew avec les Celtics, et quand on sait ce qu’ont vécu Kyrie et LeBron ensemble sous le maillot des Cavs, les rumeurs pourraient bien s’amplifier encore un peu plus. On le sait, les pistes que pourrait privilégier le King cet été ne manquent pas, mais si l’on s’en réfère une nouvelle fois à Brian Windhorst, le bordel ambulant qu’est l’organisation interne des Lakers pourrait bien contrecarrer plus que sérieusement les tentatives de séduction du Chosen One.

« Le truc, c’est que je ne sais pas si des SMS, des appels ou peut-être un dîner avec LeBron suffiront aux Lakers pour surmonter les obstacles auxquels ils doivent faire face. »

LeBron James y est donc allé franco. On prend le téléphone et on appelle les copains pour essayer de leur vendre une future collaboration des plus rayonnantes. Oui, on le sait, à ce jeu-là aussi BronBron est extrêmement fort, mais attention, la saison pourrie que viennent de vivre les Lakers en interne semble être bien plus préjudiciable au recrutement estival que ce que l’on aurait pu imaginer. Une fois de plus, c’est donc toute une franchise qui devrait se reposer sur les multiples talents de LBJ pour se relever. L’été vient à peine de débuter à Los Angeles, et il risque bien d’être fortement agité. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top