Blazers

Preview Blazers – Warriors, Game 4 : dernière chance de ne pas encore se faire sortir des Playoffs par un coup de balai

Blazers

Allez, une dernière victoire à domicile pour la route ?

Source image : NBA League Pass

Que de frustration pour les Blazers dans cette série face aux Warriors ! S’il n’y avait pas eu photo lors du Game 1, les hommes de Terry Stotts peuvent se mordre les doigts de ne pas avoir pris au moins l’un des deux derniers matchs alors qu’il y avait la place, largement la place. Résultat ? Si Portland ne remporte pas ce Game 4, on pourra dire merci, au revoir et à l’année prochaine à Damien Lillard et sa troupe. C’est dur.  

Si près du but, mais en même temps si loin du compte. Les Blazers peuvent nourrir de sacrés regrets quant à leurs deux derniers matchs face aux champions en titre. Par deux fois, on a cru, plus ou moins longtemps, à une victoire de la bande de C.J. McCollum. Par deux fois, les Warriors se sont imposés. Cruel ? Oui, sans doute, mais cela montre tout simplement la différence qu’il y a aujourd’hui entre ces deux équipes. Un steal décisive d’Iggy dans les toutes dernières secondes du Game 2, un troisième quart-temps cauchemardesque lors du Game 3, et ce sont tous les rêves d’upset qui se sont envolés du côté de l’Oregon. Ce n’est pas qu’on ne veut pas croire aux miracles, mais tout ce que peuvent espérer les hommes de Terry Stotts désormais, c’est remporter ce Game 4 à la maison. On le sait, les Warriors ne leur feront aucun cadeau, mais il serait bien trop dommage de voir cette équipe qui nous a tant fait kiffer depuis le début de cette postseason se faire sweeper, comme ça, devant son public. Oui, il est évident que ces Blazers arrivent au bout de ce qu’ils peuvent donner, mais ne comptez pas sur eux pour lâcher l’affaire comme ça. C’est peut-être leur dernier match de la saison dans leur Moda Center, alors messieurs les Warriors, n’allez surtout pas vous imaginer que Portland va vous faciliter l’accès à vos cinquièmes Finales NBA consécutives.

On oublie ces trois premiers matchs en demi-teinte et on part sur le dernier Dame Time de la saison ? Allez, vendu ! Avec ses 20,3 points à un vilain 32% au tir, Damian Lillard est bien loin des standards qu’il avait posé lors des précédentes séries face au Thunder et aux Nuggets. En même temps, avec une côte déplacée et une défense totalement irrespirable sur le dos, c’est tout de suite plus difficile de peser sur un match. Oui, c’est vrai, mais on ne parle pas de n’importe qui là, on parle de Dame Dolla. Il le sait, on le sait, tout le monde le sait, s’il n’est pas monstrueux, les Blazers ne peuvent espérer quoi que ce soit face à l’armada des Warriors, mais tout le monde sait également qu’une masterclass de Lillard est très vite arrivée, notamment contre Golden State. Trois premiers quart-temps corrects avant d’enflammer tout l’Oregon dans les 12 dernières minutes pour conduire les siens à la victoire ? C’est tout ce qui est demandé au natif d’Oakland ce soir. Des couilles, du clutch et de la win, c’est ce Damian Lillard que tous les fans des Blazers veulent voir ce soir. Si le numéro 0 doit sortir une perf’ dans cette série, c’est ce soir ou jamais. Allez, 45 puntos, 5 ou 6 passes et le tir de la gagne histoire de montrer qu’il est toujours le maître du money time et des Blazers repoussent leur départ en vacances de quelques jours, c’est tout ce qu’on demande, Dame.

Menés 3-0 face à des Warriors intraitables, les Blazers n’ont plus le choix. Ce soir, c’est la victoire ou le sweep. On le sait, les Dubs veulent finir le boulot le plus vite possible, mais Portland nous a déjà surpris tellement de fois lors de ces Playoffs qu’on peut s’attendre à tout. Kevin Durant n’est toujours pas là, Andre Iguodala pourrait bien être absent lui aussi et Dame et C.J. voudront faire taire les critiques et éviter le sweep. C’est clair, c’est ce soir qu’il faut tout donner messieurs les Blazers. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top