Playoffs NBA

Preview Bucks – Raptors, le duel des pivots : Brook Lopez vs Marc Gasol, ce genre de duel de grands blancs

Marc Gasol Brook Lopez

Un bon vieux duel de babtou pour notre plus grand plaisir.

Source image : YouTube

Cinquième épisode de notre série de previews poste par poste à l’aube d’une Finale de Conférence Est qui s’annonce équilibrée et palpitante. Place aux pivots, avec au menu un duel entre deux grands babtous : Brook Lopez et Marc Gasol. Deux joueurs aux profils différents, mais deux rouages précieux pour leurs franchises respectives.

Ce sera l’une des match-ups à suivre dans cette série entre Bucks et Raptors. D’un côté, Brook Lopez, pivot à l’ancienne reconverti artilleur à trois-points. De l’autre, Marc Gasol, force tranquille, défenseur de renom avec une palette offensive complète. Deux role players destinés à faciliter les choses pour leurs superstars, Giannis Antetokounmpo et Kawhi Leonard. Mais lequel des deux aura l’avantage ?

#Brook Lopez

Signé pour un an et 3,3 millions de dollars, Brook Lopez est l’un des meilleurs rapports qualité-prix en NBA cette saison. Pivot à l’ancienne, capable de jouer au poste et à mi-distance à ses débuts, l’ancienne star des Nets a développé depuis trois saisons un tir du parking efficace. Cette saison, shooter de loin est presque la seule chose que Lopez a réalisé offensivement : deux tentatives sur trois sont venues de derrière l’arc ! Avec des résultats corrects : 36,5% sur la saison. Dans ce rôle avec les Bucks, le géant de 2m13 a rendu ses pires chiffres en carrière : 12,5 points et 4,9 rebonds. Cependant, avec 2,2 contres par matchs, Lopez est également un maillon très fort de la défense de Milwaukee. Capable de protéger le cercle et de punir de loin, le 10ème choix de la Draft 2008 sera un élément majeur dans cette série, surtout face aux pénétrations de Pascal Siakam, Kawhi Leonard ou encore Kyle Lowry. En attaque, il lui faudra par contre retrouver l’adresse perdue en demi-finale face à Boston. Le pivot reste sur un atroce 22% d’adresse sur cinq matchs (6/20), dont un zéro pointé lors du Game 5, et seulement 18 minutes jouées.

Ses stats face aux Raptors cette saison :

  • 29/10/18 : 9 points, 4 rebonds, 1 assist, 1 block à 3/10 au tir en 28 minutes (Bucks 124 – 109 Raptors)
  • 9/12/18 : 19 points, 1 rebond, 2 assists, 2 steals, 1 block à 7/13 au tir en 32 minutes (Raptors 104 – 109 Bucks)
  • 5/01/19 : 5 points, 2 rebonds à 2/6 au tir en 24 minutes (Bucks 116 – 123 Raptors)
  • 31/01/19 : 11 points, 6 rebonds, 3 blocks à 5/13 au tir en 33 minutes (Raptors 92 – 105 Bucks)

#Marc Gasol

Arrivé à la trade deadline en provenance de Memphis, Marc Gasol s’est tranquillement fondu dans le moule du roster des Raptors. En 26 matchs, l’Espagnol a également posté ses chiffres les plus bas en carrière : 9,1 points, 6,6 rebonds et 3,9 passes décisives. Mais à Toronto, contrairement à ses années Grizzlies, Big Spain n’a pas besoin de scorer. Il peut se contenter de jouer les facilitateurs pour ses coéquipiers, un rôle dans lequel il excelle. Cependant, le 48ème choix de la Draft 2007 possède la panoplie complète en attaque : jeu au poste, tir à mi-distance et shoot du parking. Il tourne à 42% de loin depuis son arrivée au Canada. De plus, Gasol est un véritable pilier en défense. Pas vraiment un protecteur de cercle, mais un excellent général, capable d’aiguiller ses coéquipiers. Son QI basket est extrêmement élevé et lui permettra sans doute de jouer un rôle important dans les aides face aux pénétrations de Giannis Antetokounmpo. Enfin, l’Espagnol est le poseur d’écran favori de Kawhi Leonard, et de la relation entre les deux joueurs peut découler beaucoup de choses au sein de l’attaque des Raptors.

Ses stats face aux Bucks cette saison (2 matchs avec les Grizzlies) :

  • 14/11/18 : 29 points, 5 rebonds, 2 assists, 1 steal, 1 block à 10/18 au tir en 38 minutes (Bucks 113 – 116 Grizzlies)
  • 16/01/19 : 14 points, 4 rebonds, 5 assists à 5/13 au tir en 25 minutes (Grizzlies 101 – 111 Bucks)

Du coup, avantage qui ?

Deux role players qui ont délaissé les statistiques personnelles au profit des victoires. D’un côté, Brook Lopez l’artilleur protecteur de cercle. De l’autre, Marc Gasol le facilitateur et pilier défensif. En terme d’expérience, de QI basket et d’importance sur le terrain, l’avantage va à l’Espagnol. Mais le match-up entre les deux hommes sera l’un des facteurs X de la série. Si Brook Lopez retrouve son adresse, il pourrait forcer Gasol à le serrer de plus près, et donc libérer des espaces précieux pour Giannis Antetokounmpo. À l’inverse, si ses problèmes de shoot continuent, le pivot de Bucks laissera à son vis-à-vis la possibilité de prendre le risque de le laisser ouvert, et donc d’aller aider à sa guise sur le Grec. De l’autre côté du terrain, attention également à l’implication de Lopez sur les pick and rolls. Bon protecteur de cercle, il est peu probable que l’ancien des Nets apprécie de devoir switcher sur Kawhi Leonard à de nombreuses reprises.

Celui qui prendra l’avantage dans ce duel facilitera grandement les choses pour son franchise player. C’était prévu, c’est pour cela que Lopez et Gasol occupent la place qui est la leur. Faciliter sera le maître-mot de cette opposition, et si on donne un léger avantage à l’Espagnol, un sursaut d’adresse de l’Américain ferait pencher la balance en sa faveur.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top