Sixers

Joel Embiid est un gamin : « On ne veut pas faire comme les Warriors et perdre un avantage de 3-1 », fou rire validé

Il ne peut pas s’en empêcher haha.

Source image : YouTube

Monstrueux hier soir dans la victoire des Sixers sur le parquet de Brooklyn, Joel Embiid a ponctué sa performance XXL par un peu de trashtalking en conférence de presse. Et cette fois-ci, ce sont les Warriors qui ont pris tarif. Sacré Jojo !

Alala Joel, c’est vraiment de l’or en barre. Pour certains, il ouvre un peu trop sa grande bouche mais pour d’autres, il représente une merveilleuse source niveau trolling et trashtalking. Comme vous pouvez vous en douter, on est plus dans la deuxième catégorie alors quand Jojo sort une punchline, on ne se prive pas pour la mettre en avant. La dernière en date, c’était tout juste hier soir en conférence de presse suite au Game 4 exceptionnel entre les Nets et les Sixers. Une quatrième manche remportée par Philadelphia derrière un Embiid tout simplement énorme, auteur de 31 points, 16 rebonds, sept caviars et six contres, et qui permet à Philly de mener 3-1 dans la série. Quand un journaliste a interrogé Joel concernant cette victoire et sur l’importance de celle-ci, notamment par rapport à ses pépins physiques, voici ce qu’il a répondu.

« C’est une victoire vraiment importante car on voulait prendre ce match et rentrer à la maison pour essayer de finir la série. Donc c’est bien d’être en tête 3-1, on ne veut vraiment pas être dans une situation comme les Warriors il y a deux ans. »

Et bim ! Headshot pour les Warriors de 2016, qui avaient laissé filer un avantage de 3-1 face aux Cavaliers de LeBron James et Kyrie Irving en Finales NBA. Assis à côté d’Embiid, Jimmy Butler commence à se marrer et quitte le podium le plus vite possible, genre ‘je ne veux pas être impliqué dans ce délire’. Jojo explose de rire en voyant Jimmy se barrer et c’est toute la salle qui commence à rigoler. Un moment bien sympa donc, à part peut-être si vous êtes fan des Warriors.

Par contre maintenant, il va falloir finir le boulot face aux Nets car si les Sixers s’écroulent dans la série, Joel Embiid sera la risée de tout le monde et sa crédibilité en trashtalking sera réduite à néant. Bon, on voit mal quand même Philadelphia laisser échapper la série après avoir remporté trois matchs de suite, dont deux sur le parquet de Brooklyn. Les Nets sont une superbe équipe qui ne va rien lâcher, mais les Sixers semblent être à un niveau supérieur et ils devraient logiquement conclure au Wells Fargo Center dans la nuit de mardi à mercredi.

Du côté des Warriors, on imagine que cette blagounette n’est pas passée inaperçue. Mais les Dubs ont l’habitude de se faire vanner sur leur choke monumental de 2016 et cela leur passe sans doute au-dessus aujourd’hui, eux qui ont remporté deux titres depuis et qui sont en route pour un three-peat. Par contre, si on a une finale Warriors – Sixers au mois de juin, il y a moyen que ce dossier ressorte et là, Joel Embiid pourrait bien se prendre un retour de flamme.

Du grand Embiid, comme d’habitude. Une grosse perf, une décla qui fait marrer, que demander de plus ? Ne change jamais Jojo.

1 Comment

1 Comment

  1. PelsDu29

    21 avril 2019 à 20 h 40 min at 20 h 40 min

    Va en finale avant de faire le mariole !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top