Suns

Jamal Crawford devient le plus vieux joueur all-time à taper les 50 points : normal pour le fils de Benjamin Button

Jamal Crawford

On ne sait pas ce qui étonne le plus : sa perf ou son âge ?

Source image : Twitter @Suns

Il fallait bien que cela arrive un jour ou l’autre, Jamal Crawford a eu une nouvelle montée de fièvre en l’absence de Devin Booker. 51 points et une défaite pour ne pas aller contre la politique de son employeur. La classe jusqu’au bout et surtout une perf all-time de la part de Papy Jamal.

Si Dirk Nowitzki a attiré toute la lumière à l’American Airlines Center de Dallas à l’occasion de l’officialisation de sa retraite à la fin de la saison, un autre grand-père de la NBA s’est aussi distingué lors de ce match des cancres de la Conférence Ouest entre les Mavericks et les Suns. Vous l’avez dans le mille si vous avez lu le titre de cet article, Jamal Crawford a encore fait des siennes, à 39 ans et 21 jours. Avec 51 points à 18/30 au tir dont un joli 7/13 du parking, le vétéran de Phoenix devient tout simplement le plus vieux joueur à atteindre le palier des fifties sur un parquet de la Grande Ligue, le tout en sortant du banc car sinon ce n’est définitivement pas assez fun pour JC. Un joli record qui ne nous étonne guère pour celui qui n’a pas changé de visage depuis son arrivée chez les Bulls en 2000. D’ailleurs, peut-être que cette performance sera l’occasion pour la NBA de réaliser des tests approfondis notamment pour vérifier sa date de naissance car ça commence à être un peu gros maintenant.

  • Jamal Crawford (Phoenix Suns) : 51 points à 39 ans
  • Michael Jordan (Washington Wizards) : 51 points à 38 ans
  • Kobe Bryant (Los Angeles Lakers) : 60 points à 37 ans
  • Alex English (Denver Nuggets) : 56 points à 35 ans

On ne sait pas si Jamal a un contrat avec une crème anti-âge mais si ce n’est pas le cas il devrait commencer à y songer. En plus de ce joli record, il est également devenu le premier joueur de l’histoire à atteindre les 50 points avec quatre franchises différentes. Quand on vous dit qu’il a de la bouteille derrière sa frimousse de teenager ! Granny Crawford s’est rapproché tout près de son career-high la nuit dernière mais il lui manquait un petit lancer-franc pour égaler ses 52 puntos inscrits avec les Knicks contre Miami en 2007. Il avait également tapé la demi-centaine à deux occasions, la première avec les Bulls en 2004, puis avec les Warriors en 2008. On lui filerait le maillot de la sélection de football brésilienne qu’il nous planterait encore 50 buts en l’espace de 90 minutes le filou. Avec un tel mentor à leurs côtés, Devin Booker mais aussi notre petit Elie Okobo ont dû voir leur XP monter en flèche cette saison.

Beau joueur, Jamal Crawford aurait préféré ramener la victoire à la maison mais il préfère laisser les honneurs à Dirk Nowitzki. Normal, sachant qu’il a encore 10 saisons dans le moteur. Son jour de gloire viendra aussi et il aura peut-être atteint les 60 points d’ici là.

Source texte : Ben Golliver/Washington Post et Alex Kennedy/Hoops Hype

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top