Celtics

Preview Celtics – Warriors : et si c’était un avant-goût des prochaines Finales NBA ?

kyrie kd

On se frotte les mains…

Source image : YouTube

Si vous avez prévu de sortir en boîte tonight ou toute autre soirée qui pourrait se prolonger, on vous conseille d’annuler car cette nuit, on aura droit à un choc XXL tout simplement immanquable. A 2h30 du mat’, les Celtics vont recevoir des Warriors pour une affiche qui pourrait bien être une preview des prochaines Finales NBA.

Avant le début de saison, quand c’était le moment de se mouiller et de donner ses pronos pour la campagne à venir, les Celtics et les Warriors faisaient figure de grands favoris pour dominer leur conférence respective. Evidemment, pour Golden State, pas besoin de vous faire un dessin. Double champion en titre, quatre All-Stars dans la team, avec DeMarcus Cousins qui débarque durant l’intersaison…bref, il ne faut pas être un fin connaisseur de la balle orange pour comprendre à quel point les Dubs sont au-dessus du lot. Concernant Boston, ce statut est venu progressivement. Auteur d’une magnifique saison l’an passé, les Celtics ont montré qu’ils étaient prêts à prendre le pouvoir à l’Est, eux qui sont passés à une petite victoire des Finales NBA alors qu’ils étaient privés de Kyrie Irving et Gordon Hayward durant l’intégralité des Playoffs. Pour arriver aussi loin, ils ont pu compter sur les superbes performances des jeunots, de Jayson Tatum à Jaylen Brown en passant par Terry Rozier, sur l’excellent coaching de Brad Stevens, ainsi que sur un collectif très solide encadré par des joueurs d’expérience, notamment Al Horford. Alors forcément, quand vous rajoutez à tout ça Uncle Drew et Hayward, vous commencez à faire peur, surtout que le monstre qui a dominé la Conférence Est pendant huit ans est parti de l’autre côté des Etats-Unis cet été, à Los Angeles plus précisément. Tout semblait donc réuni pour que cette saison soit celle des Celtics et ces derniers ne cachaient d’ailleurs pas leurs ambitions lors du Media Day.

Sauf que voilà, la réalité du terrain est parfois tout autre. Avec un bilan de 30 victoires pour 18 défaites, Boston n’est que cinquième de la Conférence Est, un classement bien décevant par rapport aux très grosses attentes du début de saison. Irréguliers dans leurs performances, les Celtics galèrent un peu à trouver leur équilibre avec cet effectif qui est certes très fourni et talentueux, mais où l’on se marche peut-être un peu dessus. Les vétérans et les jeunes ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde et on a même eu droit à quelques petites embrouilles. Niveau embrouille justement, Golden State s’y connait plutôt bien puisqu’on se rappelle tous de ce clash entre Kevin Durant et Draymond Green en novembre dernier. A l’image des Celtics, les Warriors ont connu des hauts et des bas depuis le début de saison et ont mis du temps à trouver leur rythme de croisière. Entre les absences de Stephen Curry et Draymond Green sur blessure, les galères de Klay Thompson au shoot et donc les tensions autour de l’épisode KD-Draymond, les Dubs ont laissé filer un certain nombre de matchs même s’ils sont aujourd’hui premiers de l’Ouest avec 34 victoires en 48 rencontres. On peut ainsi dire que les résultats ne sont pas forcément à la hauteur pour ces deux équipes mais la bonne nouvelle, c’est qu’elles sont actuellement sur une superbe dynamique et c’est ce qui rend le choc de ce soir si attrayant.

D’un côté, les Celtics sont sur une série de cinq victoires consécutives. Certes, mis à part un joli succès contre Toronto grâce à un Kyrie Irving tout simplement magique, ils n’ont pas battu des cadors de la ligue puisqu’ils ont tapé Memphis, Atlanta, Miami et Cleveland. Les Hawks et les Cavs sont dans les bas-fonds de l’Est, les Grizzlies sont avant-derniers à l’Ouest et le Heat possède un bilan tout juste négatif. Pas de quoi sauter au plafond donc, mais ce qui est peut-être plus significatif, c’est l’invincibilité récente de Boston devant son public du TD Garden. Cela fait dix matchs que les Verts n’ont plus perdu à la maison. Le dernier revers, c’était il y a un peu plus d’un mois contre les Milwaukee Bucks. Ce ne sera donc pas une partie de plaisir pour les Warriors, bien qu’ils s’amusent face à la concurrence en ce moment. En effet, les Dubs restent sur neuf victoires de suite et ont remporté leur huit dernières confrontations à…l’extérieur. Comme les Celtics, cela fait depuis à peu près un mois et un déplacement à Utah que Golden State n’a plus goûté à la défaite dans la salle d’un adversaire. Bref, le double champion en titre tourne à plein régime, notamment offensivement, et vient en plus de récupérer DeMarcus Cousins, dont l’intégration se passe plutôt bien. La vie est injuste comme on dit.

Rendez-vous donc à 2h30 pour un match qui s’annonce énorme entre deux grosses équipes qui cartonnent ces derniers temps. C’est possible d’avancer l’heure ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top