Nets

Alerte, les Nets sont huitièmes à l’Est : et si c’était déjà la bonne année pour retrouver les Playoffs ?

Nets

Un objectif de plus en plus réaliste vu la gueule de la Conférence Est.

Source image : YouTube

Avec leur nouveau succès la nuit dernière face aux Oursons de Memphis, les Nets se retrouvent aujourd’hui à la huitième place de l’Est et sont donc virtuellement qualifiés pour les Playoffs. On n’attendait pas vraiment la franchise de Brooklyn à ce niveau-là, en tout cas pas si vite, mais la postseason représente aujourd’hui un objectif réaliste vu le niveau affiché par le ventre mou de la conférence.  

Avant le début de saison, au moment de faire les previews et de se mouiller sur les classements, les Nets ne faisaient pas vraiment partie des équipes destinées aux Playoffs. Certes, Brooklyn avait montré de beaux progrès l’an passé mais les hommes de Kenny Atkinson ne semblaient pas encore armés pour intégrer le Top 8 de la Conférence Est. Trop jeunes, trop tendres, trop inexpérimentés pour aller chercher un spot qualificatif. Mais au 5 janvier 2019, les Nets squattent la huitième place avec un bilan de 19 victoires pour 21 défaites, devant des franchises comme Detroit, Orlando et Washington. Depuis un mois, D’Angelo Russell et ses potes cartonnent, eux qui ont remporté 11 de leurs 14 derniers matchs avec notamment des victoires de prestige contre les Raptors, les Sixers ou encore les Lakers ! On parle tout simplement de l’une des équipes les plus chaudes de la ligue et ça, pas grand monde ne l’avait vu venir, surtout depuis la grosse blessure de Caris LeVert. Grâce à un collectif bien en place basé sur l’extra-pass, une attaque qui cartonne et les contributions de certains joueurs qui ont élevé leur niveau de jeu (D’Angelo Russell, Spencer Dinwiddie, Joe Harris ou encore le rookie Rodions Kurucs par exemple), Brooklyn a pris de l’avance pendant que certains concurrents faisaient de la merde (coucou les Pistons, coucou le Magic, coucou les Wizards). On peut donc légitimement se poser la question suivante : et si c’était déjà la bonne année pour retrouver les Playoffs après trois ans de galère dans les bas fonds de la Conférence Est ?

Vu la capacité de Kenny Atkinson à faire progresser ses joueurs, et notamment les jeunes, il y a de quoi être optimiste du côté de Brooklyn. Sous les ordres de leur coach, les Nets ont trouvé un équilibre, un style de jeu, une identité. En gros, tout ce qui manque à des équipes comme Detroit ou Washington qui ne savent pas vraiment où elles vont. Maintenant, il va falloir continuer sur cette lancée parce qu’une saison régulière, ce n’est pas 40 mais 82 matchs. C’est long, très long, et une bonne période peut très vite laisser place à une période plus morose. C’est un marathon, avec des hauts et des bas, surtout pour des équipes composées de beaucoup de jeunots. Et puis cette belle série ne doit pas faire oublier les faiblesses des Nets, qui sont loin d’être une référence défensive et qui ont tendance à accorder pas mal de points en seconde chance. Tout ça pour dire qu’il ne faut pas s’enflammer et que ça demande confirmation dans les prochaines semaines. Quand on regarde le calendrier de Brooklyn jusqu’à la trêve du All-Star Weekend, on se rend compte qu’il y a quelques tests très intéressants au programme. Trois matchs contre Boston (une fois à la maison et deux fois à l’extérieur), deux déplacements du côté de Toronto, deux autres dans le Texas pour affronter Houston et San Antonio, sans oublier la réception des Bucks et des Nuggets, qui sont actuellement leaders dans leur conférence respective. Bref, du lourd, et on va voir véritablement ce qu’ont les Nets dans le ventre.

Séduisante, la bande à Kenny Atkinson fait plaisir à voir et un retour en Playoffs serait une vraie réussite pour cette franchise qui se reconstruit intelligemment. Certes, les Nets profitent de la faiblesse de la Conférence Est, mais ça ils s’en foutent royalement. 

1 Comment

1 Comment

  1. tchulak

    5 janvier 2019 à 18 h 01 min at 18 h 01 min

    Et tout ça avec la Trashtalk curse : Bravo.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top