Warriors

Klay Thompson se voit bien jouer les Raptors en juin : pas impossible, mais les fans de Boston et Philly apprécieront

Klay Thompson, Warriors

Ça doit être chiant de jamais partir en vacances début juin quand même…

source image : Youtube

On commence gentiment le teasing avant la rencontre immanquable de jeudi. Les Warriors se déplacent à la Scotiabank Arena pour un affrontement entre les deux meilleures équipes de la NBA. Ah oui parce que c’était marrant les deux semaines où on pensait que la legacy Golden State allait chavirer, mais faut pas déconner. Klay Thompson et ses gars ont déjà décalé leurs vacances pour le mois de juillet de toute façon. 

Et si l’affiche des Finals NBA 2019 était celle-ci? C’est en tout cas ce que laisse penser ce début de saison. Les Raptors affichent un bilan royal de 18 victoires pour quatre défaites et nul ne semble en mesure de les inquiéter pour l’instant. Le départ de LeBron James à l’Ouest a ouvert les portes des finales à toutes les équipes de l’Est qui avaient l’habitude de les regarder à la maison depuis huit ans. Sans déconner, quand le King s’est barré, c’est toute la ville de Toronto qui a gémit de plaisir, et l’action Kleenex a grimpé en bourse. Et donc cette fois-ci, peut-être que les Warriors n’affronteront pas une équipe composée d’un Hall of Famer et de quatre plots. Il va falloir défendre sur tout le monde les gars, attention aux mauvaises habitudes. Oui parce qu’au cas où vous en doutiez, ce n’est pas l’accrochage entre Draymond Vert et Kevin Durant qui va empêcher les champions en titre d’aller chercher le three-peat, rangez tout de suite le sopalin, on vous a vu. Sans vouloir tuer le suspens, il nous semble qu’aucune équipe à l’Ouest n’est en mesure de battre Curry et ses potes sur une série de sept matchs pour l’instant. Houston n’est pas au mieux et ne cesse de décevoir dans ce début de saison. Et de toute façon, Chris Paul sera blessé en Playoffs. Les Lakers sont très très loin d’être au niveau, le Jazz chie dans la colle façon UHU extra-forte, et seul le Thunder paraît pour l’instant en possible mesure d’inquiéter l’équipe de Steve Kerr. Klay Thompson a raison de s’attarder sur les Raptors au micro de NBC Sports, car c’est peut-être eux la pire menace.

« Ce sont les meilleurs actuellement et je m’attends à ce que ce soit le cas tout au long de la saison. Ils ont des joueurs longs. Ils ont tellement de ‘2 way player’. Et puis Kawhi Leonard est de retour et joue comme un MVP. Kyle Lowry qui est un super leader avec tout ce qu’il apporte sur le terrain. Ça va être un vrai test pour nous. Et qui sait, ce sera peut-être une preview de ce qui va se passer en juin. Il se passe quelque chose de vraiment spécial au Canada en ce moment. »

Donc le mec ne doute pas une seconde qu’il jouera en juin… et on le comprend. C’est pas une petite embrouille qui va les faire paniquer hein. En plus, pour ceux qui pensent que les Warriors sont affaiblis cette année, on vous rappelle qu’ils possèdent un petit débutant chétif sur le banc qui n’a encore pas joué. Spoiler alert ! Le cousin Marcus associé à Draymond Green dans la raquette ça va être chiant, très chiant. Tant pour nos oreilles que pour les adversaires, ils vont gueuler mon vieux, comme des poissonnières de Ménilmontant. C’est cool pour le suspens en tout cas. Le seul joueur capable de limiter Durant sur une série entière, Kawhi Leonard, revient à peine que les Warriors chopent un autre mec indéfendable. Il n’empêche que, si cette affiche est celle des prochaines finales NBA, pas sûr que l’histoire se règle en quatre ou cinq matchs. Comme le dit frère splash, tout le monde peut jouer des deux côtés du terrain à Toronto et le banc est clairement bien plus fourni que celui des champions. Fred Van Vleet, O.G. Anunoby, Jonas Valanciunas, C.J. Miles, Norman Powell, Greg Monroe, Delon Wright et on en oublie. Tous les postes sont doublés, fournis et assurés. Si les observateurs de la NBA sont encore frileux à l’idée de parier sur les dinosaures canadiens, préférant Boston ou Philly, c’est parce qu’on a tous trop l’habitude du schéma. Saison régulière de ouf, Playoffs de merde, élimination en demi. Et bien Klay Thompson lui, ne s’y trompe pas. Désolé les Bucks, les Sixers et les Irlandais, les nouveaux patrons de l’Est sont peut être bien Canadiens tabernacle !

Si on pouvait prendre une petite Delorean pour arriver directement dans la nuit de jeudi à 2h du mat’, on le ferait sans sourciller. Appelez tout de suite votre patron, commencez à vous enrhumer dès maintenant, ça va être immanquable ! Et si l’un des Splash Bros considère que les Raptors sont la meilleure équipe de la Ligue actuellement, on peut lui faire confiance. Le mec s’y connait un peu en excellence.

1 Comment

1 Comment

  1. Jrsnif

    29 novembre 2018 à 18 h 34 min at 18 h 34 min

    Petite erreur. (draymond Vert et Kevin Durant) au lieu de Green. La correction automatique

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top