Rockets

Preview Rockets – Pelicans : entrée en matière du barbu face au Unibrow, au poil

James Harden

Fuck yeeeeeah ! NBA is back !

Source image : YouTube/Foot Locker

Ayé, la NBA a repris ses droits hier soir et get ready for tonight puisque c’est déjà le retour du légendaire Mercredi Panzani ! Au programme, pas moins de onze matchs pour reprendre les bonnes vieilles habitudes et s’en prendre plein la vue, un grand merci à Adam Silver pour penser autant à nous. Parmi cette armada de matchs, on salive d’avance pour le Rockets – Pelicans qui opposera le MVP de la saison dernière face à un prétendant au titre de meilleur joueur pour cette nouvelle saison, Anthony Davis, le tout au Toyota Center à partir de 2 heures du matin.

Ce soir, les Houston Rockets de James Harden, MVP en titre, prennent position dans leur arène pour affronter les New Orleans Pelicans du Unibrow, qu’on attend au tournant pour tout casser dans une équipe où il sera bien seul. La franchise texane aura à cœur de frapper fort d’entrée devant son public pour prouver que leur ambition est légitime, à savoir gagner le titre suprême, après une fin de saison qui les a probablement laissés sur leur faim. La direction des Fusées n’a pas hésité à modifier un effectif qui a échoué de peu l’an dernier pour gonfler les chances de battre enfin le grand favori de l’Ouest : les Golden State Warriors. L’opposition entre un favori de sa Conférence et un prétendant à un spot pour les Playoffs risque de ressembler à un choc des cultures avec d’un côté une équipe armée du parking, et de l’autre autre un squad qui risque de tout faire passer dans sa raquette pour alimenter Anthony Davis. The Unibrow est en mission et l’explosion de sa ligne de stats commence ce soir face à une équipe de Houston qui n’a pas d’autres choix que d’annoncer la couleur dès la reprise avec un backcourt devant se faire respecter d’entrée de jeu et casser toutes les chevilles qui leur passent sous le nez. The Beard va probablement réciter ses gammes et si la réussite lui sourit, on va avoir droit à une avalanche de 3-points et de grands alley-oops pour Clint Capela, sans oublier le cassage de chevilles sur Elfrid Payton. On ne le dit jamais assez, mais le premier match de la saison du MVP en titre à la maison, ça reste toujours un grand moment et on peut compter sur le numéro 13 pour ne pas porter la poisse. Big up à tous les superstitieux.

Pour aider l’équipe dans sa mission, on sera très attentif à l’altruiste Carmelo Anthony. L’ancien des Knicks a quitté les plaines de l’Oklahoma, lassé de ne pas être compris et de refuser d’aller sur le banc à peu près quatre fois par semaines. Devenu indésirable, Melo a fait ses valises pour Houston après une escale à Atlanta lui ayant permis de récupérer un joli maillot pour sa collection. En l’ayant signé au minimum vétéran, les dirigeants texans misent sur l’expérience et la précision de l’ancienne gâchette des Nuggets, qui a toujours compensé sa faible (son absence ?) défense sur à peu près toutes les phases défensives et individuelles. Critiqué, enterré, raillé, le numéro 7 s’est dit prêt à sortir du banc et le style de jeu des bonhommes en rouge devrait le mettre dans une posture plus confortable pour lui permettre de briller. Melo a été envoyé au fond du trou et il a désormais toutes les cartes en main pour fermer des bouches et prouver qu’il excelle dans un domaine bien particulier, l’attaque pure et simple. Même s’il n’est pas le plus athlétique (encore moins maintenant qu’il traîne à la cantine), Carmelo Anthony est toujours aussi précis et dans une équipe où allumer du parking est pire qu’une obsession, l’ailier devrait se régaler sur des situations de catch-and-shoot. Allez Melo, on relève la tête, on rentre la bedaine et cette fois on tente de se mettre les fans dans la poche.

L’équipe de Houston attend plus affamée que jamais les Pelicans qui ne sont vraiment pas favoris pour contenir la furie offensive des Rockets. New Orleans va probablement se reposer sur son duo Randle-Davis qui tentera de verrouiller la raquette mais qu’on se le dise, peu importe l’issue du match car avec des joueurs pareils dans les deux équipes, on va voir du grand sale au Top 10 demain matin. On reprend les choses sérieuses. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top