Warriors

Klay Thompson ne veut plus brader ses services : les Warriors devront mettre du flouze pour garder leur sniper

Klay Thompson

Klay Thompson est clair : lors de la free agency, il veut mettre la daronne à l’abri.

SOURCE IMAGE : YOUTUBE

Un des gros avantages des Warriors sur la concurrence, c’est d’avoir cinq All-Stars sur le terrain dès l’entre-deux, mais surtout d’avoir des stars prêtes à faire des efforts financiers pour gagner. On l’a déjà vu par le passé, Klay Thompson et Kevin Durant ont accepté un salaire inférieur à celui auquel ils pouvaient prétendre. Mais la free agency 2019 va permettre à certains joueurs de toucher le jackpot et AK-37 est déterminé à faire péter la banque.

Tout va bien à Oakland, les champions en titre ont débuté leur saison 2018-19 hier soir avec une victoire à domicile contre OKC. Cependant, si la croisière s’amuse depuis maintenant quelques années et compte bien continuer comme ça, l’été 2019 pourrait être une période délicate à traverser stratégiquement parlant pour Bob Myers et son staff. On le sait, Klay Thompson, drafté en 2011 par les Warriors a fait part de son souhait de passer sa carrière en Californie et de continuer d’empiler les bagues. En revanche, on sait aussi que l’homme au bouc le plus adroit de la Ligue sera très courtisé lors de la prochaine free agency. Agent-libre en 2019, le numéro 11 n’aurait apparemment pas prévu de faire de cadeau à sa franchise concernant son salaire comme nous le rapporte Zach Lowe d’ESPN.

« Thompson n’a pas prévu de faire d’effort financier et les Warriors n’attende pas cela de sa part, selon des sources de la Ligue. »

L’été prochain, l’homme aux 60 points en 29 minutes pourra prétendre à contrat un max d’environ 221 millions de dollars sur cinq ans (ça fait cher le dribble) s’il est nommé dans une All-NBA Team ou s’il remporte le prix de Défenseur de l’Année. Dans le cas contraire, l’arrière pourra signer pour seulement 190 petits millions de dollars sur cinq ans. Les Warriors n’auront donc pas d’autre choix que de passer à la caisse pour conserver leur deuxième Splash Bro’, il serait d’ailleurs étonnant que Golden State ne propose pas de contrat max à Thompson tant ce dernier est essentiel au groupe. Là où ça se complique, c’est quand Kevin Durant rentre en jeu (comme doivent le dire la plupart des coachs adverses), lui aussi free agent à la fin de la saison. Bien que peu loquace quant à son avenir, il n’est pas exclu que KD veuille prolonger à San Francisco, et la franchise pourrait se permettre de payer cher pour conserver son arme léthale. Le problème ? Draymond Green sera lui agent-libre en 2020 et on a aucun doute quant aux intentions de la franchise californienne concernant son trashtalker en chef. Malheureusement pour eux, si les Warriors prolongeaient Klay, KD et Green au contrat max, qu’ils conservaient Stephen Curry (ça vaut le coup) et signaient 10 agents-libres au salaire minimum pour compléter leur roster, leur budget en 2020-21 atteindrait la somme astronomique de 288 millions de dollars, dont environ 115 millions de dollars de Luxury Tax. Même si Golden State génère un max d’oseille, ce serait impossible et c’est bien ce que la NBA essaye d’éviter en imposant un salary cap et des impôts pour les équipes les plus dépensières. Il est donc clair que si aucun des trois hommes ne fait d’effort financier (ce qui ne serait pas incompréhensible au vue de leur valeur), il sera quasi-impossible pour les Warriors de conserver les trois collègues de Steph’.

Pas de panique à Golden State, ce n’est pas le genre de la maison. Cependant, si la machine Warriors veut conserver toutes ses pièces maîtresses, il va falloir trouver des arrangements au niveau contractuel. Mais dans son bureau, Adam Silver ne doit pas être contre une petite redistribution des cartes au sein de sa Ligue.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    18 octobre 2018 à 15 h 38 min at 15 h 38 min

    La compétitivité de la ligue en aurait bien besoin

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top