Heat

Agent double-double : Hassan Whiteside cartonne face aux Spurs, l’heure des bonnes résolutions ?

Hassan Whiteside

Après sa grosse performance face à San Antonio hier soir, le pivot n’a pas échappé aux louanges de son coach.

Source image : YouTube

Malgré une défaite face à San Antonio dimanche soir (100 – 104), le Heat peut se satisfaire de la superbe performance de son pivot titulaire, Hassan Whiteside. Rebond, efficacité au tir et protection du cercle, la pré-saison commence bien pour celui qui doit continuer de prouver son importance au sein de la franchise floridienne.

Justifier sa saison à plus de 24 millions de dollars, voilà la mission d’Hassan Whiteside à titre individuel pour l’exercice 2018-19. La performance livrée dimanche soir est impeccable en ce sens (20 points, 13 rebonds et 2 contres à 80% au tir), un retour quasi-parfait après une dernière série de Playoffs face aux Sixers qui puait la défaite. Alors oui, ce n’est qu’un match de pré-saison. Mais voir un joueur qui avait touché le fond il y a quelques mois revenir avec autant d’envie doit rassurer les fans des Heatles. Maintenant, ne nous enflammons pas, il devra être capable de reproduire cela tous les soirs. Deux axes majeurs liés à l’équipe se dégagent au travers des performances du pivot. Premièrement, Hassan Whiteside doit porter son équipe jusqu’en Playoffs, et pourquoi pas devenir All-Star. Il doit être le leader offensif et défensif de l’effectif (à moins qu’un certain Jimmy Butler débarque soudainement), au sein duquel il aura toutes les cartes en main. Tout va d’ailleurs passer par la régularité dans les domaines où il est censé exceller. Entre l’exercice 2016-17 et 2017-18, ses statistiques se sont effondrées : de 17 à 14 points de moyenne et de 14,1 à 11,4 rebonds par match, mauvais délire. Sans compter les blessures qui lui ont fait rater 56 matchs en saison régulière, ce qui est plutôt relou pour un joueur en qui Pat Riley a fondé ses espoirs. Pour ce point précis, Hassan semble de nouveau avoir toute la confiance de son coach, Erik Spoelstra. Persuadé de la montée en puissance de son joueur, le coach s’est exprimé ainsi :

« Ces statistiques ont du sens ! On le sent, on le voit, il est en forme physiquement. Il va donc être capable de maintenir un haut niveau d’activité et de redoubler d’efforts ».

Et on a de quoi comprendre Spoelstra. Car au-delà de la qualification en Playoffs demandée, le pivot devra être une force d’attraction pour faire venir du lourd en termes d’agents-libres l’année prochaine ! Les futurs acteurs principaux de la free agency iront logiquement vers des équipes déjà bien placées pour gagner, mais quid du Heat si la saison des soldats de Miami est surprenante, à commencer par celle de Whiteside ? En cas de transfert avec les Wolves, il faudra également convaincre Jimmy Buckets de rester un plus en Floride, mais pour cela, l’avenir nous le dira. Pour rappel, Whiteside est un investissement financier très important pour le Heat. Il était passé d’un contrat de 980 000 $ à 98 millions de dollars sur 3 ans, avec une player option sur la quatrième saison. De ce fait, justifier son contrat pour postuler dignement à une prolongation est essentiel. D’un autre point de vue, si Blancôté assure cette saison mais ne voit aucune superstar le rejoindre, il risque de faire ses valises et d’offrir ses services bien loin de South Beach. Ce qui est sûr, c’est que le joueur et l’organisation semblent vouloir repartir sur de bonnes bases, car l’équilibre était totalement perdu depuis plusieurs mois. Et ça, c’est prometteur pour le Heat.

En attendant le début officiel de la saison, Hassan aura une nouvelle possibilité de prouver son grand retour au plus haut niveau face aux Hornets dans la nuit de mardi à mercredi. Prévenez Cody Zeller, Whiteside n’a plus trop l’air de vouloir déconner sous les arceaux.

Source : Miami Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top