Pistons

Andre Drummond a le feu vert pour tirer du parking : Detroit veut déjà des briques pour reconstruire une salle

Andre Drummond

Les paris sont lancés : 15% ? 20% ? 30% ?

Source image : Montage - TrashTalk / Amazon / Pistons.com

A la rentrée, nos cauchemars vont devenir réalité. Oui, vous avez bien lu : Casey a donné le feu vert à Andre Drummond pour prendre plus de tirs à trois points cette saison. Le pivot avait déjà une licence dans le BTP, il est parti pour aller chercher le master. Onze triples pris la saison dernière, aucun réussi… mais si le bonhomme dit qu’il a travaillé, alors c’est parti pour la porte ouverte. 

C’est donc très sérieux. Andre Drummond, qui a encore beaucoup de progrès à faire aux lancers-francs ou au shoot un peu écarté du cercle, va tirer derrière l’arc la saison prochaine. On l’a appris le mois dernier et on s’était bien moqué du sens des priorités dont il a fait preuve pendant cette intersaison. Il ne bossait donc pas son shoot du parking pour rien, il va sérieusement mettre tout ça en œuvre cette saison. On a du mal à voir le vrai fautif dans l’histoire : lui-même, car il est quand même maître de ce qu’il souhaite travailler, son entourage pour l’avoir laissé s’engager dans cette voie sans issue, ou Dwane Casey qui l’encourage carrément dans ce délire suicidaire. Le mec a enfin fait des progrès aux lancers en passant la barre des 60% la saison dernière, est de plus en plus à l’aise balle en main et dans la distribution, et au lieu de se concentrer sur ces aspects qui restent à perfectionner, le voilà qui va prendre quelques mètres de distance pour balancer des briques. S’il pouvait déjà s’affirmer comme une vraie présence à mi-distance, ce petit shoot en dehors de la raquette qui fait pas mal de dégâts pour les pivots, on serait déjà conquis. A-t-il besoin d’un shoot à 3-points ? Non, ce n’est pas son jeu. Il n’a pris que 11 tirs du parking la saison dernière, 30 dans toute sa carrière. On prévient : on va le laisser ouvert, on va le forcer à les prendre puisqu’il l’a annoncé. A lui de nous prouver qu’on raconte n’importe quoi.

« Ce n’est pas quelque chose que je vais commencer à faire n’importe comment. J’aurais des opportunités à 3-points. Le coach m’a donné le feu vert pour les prendre, et si quelqu’un recule face à moi, je shooterais. […] Je ne vais pas arriver et pull-up à 3-points. Si je suis contesté, je ne le prendrai pas. Mais si je suis ouvert et qu’on ne monte pas sur moi, je vais le prendre. »

Encore heureux, manquerait plus que voir Drummond nous faire un step-back à la Curry ou Harden. Tout a l’air contrôlé, il sait quand en prendre et inversement, c’est déjà ça. On ne dit pas qu’il va tous les rater, il va sûrement en mettre quelques uns, mais changer de style alors qu’il pouvait se perfectionner sous l’arceau pour se montrer dominant est un calcul étrange. Et on le répète, c’est bien beau de prendre 200 tirs derrière l’arc en série à l’entraînement, mais les conditions de match sont bien différentes. Casey fait confiance à son pivot, voit peut-être cela comme un bon développement pour faire de Dédé un pivot plus moderne. Il accepte qu’il en prenne ici et là, mais il ne va pas l’attendre sur ce point-là. Drummond doit continuer sa belle progression sur la ligne, sa vision de jeu pour former une raquette de bons intérieurs passeurs avec Griffin, son jeu au poste bas en développant pourquoi pas autre chose que son hook main droite. Il ne faut pas se focaliser sur cette histoire de 3-points (nous non plus d’ailleurs), même si elle fera le buzz dès qu’il prendra son premier shoot. Qu’il reste le Drummond qu’on connaît, qui continue à progresser… et qui prend un petit 3-point ouvert (mais pas plus hein).

C’est donc officiel, les fans des Pistons peuvent se ramener avec un casque de protection car une balle risque de leur arriver en pleine tête à tout moment. Drummond va prendre des tirs derrière l’arc, vous avez trois semaines pour digérer ça. Dernière étape avant sa présence au Three Point Contest, on va se régaler cette année (ou pas). 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top