Los Angeles Clippers

Les Clippers déménageront bien à Inglewood, c’est le proprio Steve Ballmer qui l’affirme

clippers inglewood
Source image : YouTube

Malheureusement pour les fans des Clippers, les voisins Lakers vont reprendre leurs droits sur Los Angeles avec la hype monstre qui entoure l’équipe de LeBron. Mais que les fans se rassurent, Inglewood pourrait leur tendre les bras à l’avenir.

S’il ne s’agit pas de l’annonce la plus déterminante du dossier de déménagement de la franchise, c’est pourtant là la phrase la plus marquante jamais dévoilée par Steve Ballmer depuis son arrivée à la tête des Clippers. En effet, le proprio de la troupe californienne avait été assez discret jusqu’ici (il en est capable) lorsqu’il s’agissait de parler de quitter le Staples Center, jouant la carte de la discrétion et de la patience plutôt que celle de la provocation et de la promesse. Il faut dire que Ballmer manquait de garanties pour ce faire : pas de quartier, pas de plan de stade, pas d’agenda et un deal jusqu’en 2024 pour rester au Staples, c’était plutôt l’heure de l’écraser que de faire autre chose. Sauf que, doucement mais sûrement, le chauve aux réactions démesurées avance ses petits jetons semaines après semaines et le plan d’indépendance de ses Clippers commence à prendre forme. Avec des Rams et Chargers (NFL) qui vont s’installer à Inglewood d’ici 3-4 ans, la troupe de Doc Rivers devrait se positionner dans le même coin dans le même laps de temps. Un projet connu de pas mal de monde, on en avait même déjà parlé ici par le passé, sauf que comme mentionné en intro jamais Ballmer avait posé ses balls sur la table basse et affirmé les propos que vous verrez ci-dessous. Il n’est donc pas question de potentiel déménagement à Inglewood : c’est sûr et certain que cela se fera, maintenant tout dépend du futur agenda.

“J’aime Los Angeles. J’aime aussi ma femme, au passage, mais j’aime Los Angeles. Et je ne veux pas qu’une ambiguïté s’installe à ce propos : nous voulons faire partie de cette communauté. […] Nous déménagerons à Inglewood, quoi qu’il arrive. On doit avoir notre propre toit, donc nous sommes en train de nous pencher là-dessus. On veut notre propre salle.”

C’est dit, c’est fait, c’est dans le marbre comme dirait l’autre. Contre vents et marées, il y aura bien des Clippers à Los Angeles, même si cela passe par un divorce tendu avec le Staples Center, les Kings (NHL) et les Lakers en tant que colocataires. Il faut dire que jusqu’ici, les Clipps sont clairement considérés comme la cinquième roue du carrosse, bénéficiant des moins bonnes dates et affiches en comparaison avec les deux autres franchises mentionnées à l’instant. Ce spot de petit frère gardé dans l’ombre ne plaît clairement pas à un propriétaire clinquant et ambitieux comme Ballmer, qui veut être totalement indépendant. Sur les revenus, sur le streaming, sur les maillots, les bannières, jusqu’au moindre détail. Maintenant, le seul souci, c’est qu’aucune date est ne serait-ce qu’avancée par un supérieur des Clippers. On sait que le deal avec leur salle actuelle court jusqu’en 2024, mais faudra-t-il attendre 6 ans avant que le moindre carton ne soit bougé…? Un plan de travail a déjà été avancé avec une localisation ciblée, et les propos de Ballmer cette semaine ne font qu’assurer la solidité de ce premier jet. Tout ce qu’on attend, désormais, c’est une vraie update. Que les feux d’artifice envoyés par le proprio soient suivis par quelque chose de concret, d’acté avec la municipalité.

La phrase de trop, ou une affirmation qu’on peut emmener à la banque ? Les Clippers déménageront à Inglewood, c’est bien le proprio Steve Ballmer qui peut le dire. On le croit, car s’il y a bien un fou-fou qui peut aller jusqu’au bout de ses idées, c’est lui.

Source : LA Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top