Warriors

Stephen Curry de retour face aux Pelicans pour le Game 2, et sans restriction de minutes : attention au carton

Stephen Curry

He’s coming back.

Source Image : JBL

Blessé depuis le 23 mars au genou, Stephen Curry n’a qu’une hâte : participer au run de Playoffs de ses Warriors chéris. Depuis le banc, il trépigne d’impatience de pouvoir jouer, et ça devrait être dès ce soir, sans restriction de minute : Steve Kerr nous fait plaisir. 

Pas de Chef Curry depuis le début de la Postseason, mais pas plus de problèmes pour les Warriors jusqu’à maintenant. Après avoir écarté les Spurs, Golden State a brillamment remporté le match 1 à Oakland, à l’aide d’un Draymond Green flamboyant qui a éteint au passage les ardeurs d’Anthony Davis. Kevin Durant en mode patron, Klay Thompson à 52% du parking, McGee titulaire en tour de contrôle, Quinn Cook qui confirme en sortie de banc… Tous les voyants sont au vert en Californie, et ça pourrait encore s’arranger avec leur retour de leur franchise player, monsieur Pullupdesdouzemètres, monsieur Dynamite : Stephen Curry. Si on pouvait penser, après une longue absence, que Steve Kerr gérerait raisonnablement les minutes de son meneur, détrompez vous, il compte bien le faire jouer comme s’il foulait les parquets des Playoffs depuis mi-avril. A une question posée par Anthony Slater, journaliste suivant les Warriors pour The Athletic, qui demandait si Steph aura le feu vert pour ce soir, Kerr répondit ceci :

« Il s’est entraîné dimanche avec quelques un de nos gars. Il s’est senti en forme. Je lui ai parlé après. Il se sentait bien et a pu enchaîner tout l’entrainement. Je serais vraiment surpris s’il ne jouait pas. »

Bonne nouvelle du jour pour Golden State, mais aussi pour nous, car nos mirettes réclament énergiquement d’admirer les cross de Curry et autres pull up du parking en transition. Espérons que le Chef ne soit pas trop rouillé, et qu’il sera efficace dès le Game 2. Car on peut se souvenir de la saison 2016, et la même blessure pour Steph, au genou gauche, survenue pendant la série de demi-finale contre les Rockets. Il n’avait jamais réussi à revenir pleinement au niveau qui était le sien durant sa saison de MVP unanime. La suite on la connait, une remontada des Cavs 4-3 sur des Warriors à qui il manquait un leader en pleine possession de ses moyens. Cette fois, c’est différent. Curry revient en Game 2 de demi-finale avec une armada déjà bien rodée, même sans lui, et un franchise player « de substitution » qui a fait le boulot en son absence : de quoi mettre en confiance rapidement. On se souvient également que question comeback, Steph n’est pas le dernier des Mohicans. Ainsi à son retour d’un break fin février, il planta 44 points à 8 sur 11 du parking en 3 quart-temps pour assommer les Clippers, en cadeau, pour fêter ça. Le double MVP sait revenir avec la manière, et aura à cœur de le montrer ce soir face à New Orleans. Il a besoin de retrouver des sensations, de se mettre en route vers son 3ème titre en 4 ans, et Steve Kerr le sait mieux que personne :

« Le seul facteur déterminant s’il peut jouer ou pas est sa santé – et il est prêt. On lui a donné le feu vert. Maintenant, tout est une question de rythme et combien de temps nous lui donnons. »

Attention les yeux, attention les Pels. Chef is back in town ce soir à l’Oracle Arena, et pas de limite sur ses minutes. Va-t-il se contenter de laisser ses potes faire le plus gros du boulot ? Ou participer activement à surclasser ses adversaires comme il attend de le faire depuis 1 mois ? Nous le verrons ce soir, mais ce n’est pas à manquer.

Source Texte : Anthony Slater

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top