Bulls

Diamond Stone vient garnir la boîte à bijoux des Bulls : Chicago peaufine son tank à un mois de la reprise

C’était la signature que tous les fans des Bulls attendaient pour clore cet été en beauté. Indésirable aux quatre coins du pays, Diamond Stone vient de trouver refuge dans l’Illinois. Autant venir en treillis tout de suite, ça va tanker sévère à Chicago.

Alors que les discussions se poursuivent en interne pour trouver une porte de sortie à Dwyane Wade qui ne coûte pas 24 millions de dollars à la franchise aux deux cornes, Gar Forman a encore fait usage de ses talents de prestidigitateur pour détourner l’attention des fans en annonçant la signature d’un renfort de poids dans la raquette. 116 kilos de muscles mais pas seulement pour le sophomore brièvement passé par les Clippers la saison dernière, le temps de marquer 10 points en cumulé en sept apparitions sur les parquets. De quoi régaler le public du United Center la saison prochaine en back-up de Robin Lopez et Cristiano Felicio dans la peinture. Drafté au deuxième tour par les Pelicans il y a un an, Diamond Stone présente un profil de pivot à l’ancienne. Doté d’un grand diamètre de short et costaud défensivement, le joaillier n’est plus très à l’aise dès qu’il faut s’écarter du panier pour prendre des tirs à mi-distance. Parfait dans une Ligue où le tir à trois points est devenu un prérequis à tous les postes.

Outre son patronyme ultra stylé à rendre jaloux plus d’un rappeur sur cette planète, le produit de Maryland fera donc un parfait coéquipier d’entraînement lors du training camp approchant. Etant donné les ambitions de la franchise pour la saison à venir, il pourrait même obtenir un peu de temps de jeu pour permettre à Fred Hoiberg de développer les jeunes talents tout en sécurisant une place de choix à la Draft Lottery qui sera organisée dans un an. Sinon, une place l’attend déjà en G League où il a montré quelques belles choses la saison dernière avec 16,2 points et 7 rebonds de moyenne en 13 matchs.

En attente sur les dossiers de Nikola Mirotic (agent-libre avec restriction) et de Flash, les Bulls n’ont plus qu’un mois pour ficeler une équipe en accord avec leurs objectifs mais le tank est déjà prêt à enclencher la première.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top