Jeux Olympiques

Team USA violente l’Argentine, 105 à 78 : un Kevin Durant très chaud et pas de miracle pour l’Albiceleste

Kevin Durant - Carmelo Anthony - Team USA jeux olympiques

Team USA assure sans aucun problème son passage en Demi-Finale face à des Argentins qui n’avaient pas les moyens de lutter.

De miracle il n’y aura pas eu. La génération dorée argentine des Manu Ginobili, Luis Scola ou autre Andres Nocioni n’aura tenu le choc que quelques minutes face à cette Team USA qui a assuré sans donner l’impression de forcer. Tout en facilité, dans le sillage d’un Kevin Durant écoeurant, les hommes de coach Krzyzewski ont donc tracé leur route, laissant El Manu avec une bonne grosse fessée de 27 points pour sa dernière sortie internationale.

L’Albiceleste avait pourtant très bien entamé la rencontre. S’appuyant sur leur agressivité habituelle ainsi que le culot et la vitesse de Facundo Campazzo (8 points dans le premier quart), l’escouade sud-américaine a secoué le géant nord-américain pendant les 6 premières minutes de jeu. En effet, après un tir primé d’Andres Nocioni, les compatriotes de Diego Maradona menaient 19 à 9. Le public argentin – présent en masse dans la Carioca Arena – dansait, chantait et festoyait comme il sait si bien le faire. Ces supporters hors-normes ne vont d’ailleurs pas refroidir par la suite, malgré les difficultés insurmontables que va rencontrer leur équipe. Car si les Argentins ont fait plaisir en rentrant dans le lard des représentants de l’Oncle Sam, ils ont surtout réveillé la bête avec ce début de match en fanfare. C’est un run de 26 à 2 qui s’en est suivi à cheval entre la fin du premier quart et le début du deuxième. Et à un peu plus de 8 minutes de la mi-temps, après un lay-up de Jimmy Butler, le score est déjà de 35 à 21. Kevin Durant se balade. La ligne à 3-points FIBA parait trop proche pour le Durantula. Ses adversaires directs ne savent pas comment faire. Le serrer et se faire crosser ? Lui laisser un peu de mou et se faire planter sur la tête à coups de tirs primés ? Choisissez votre poison et mourez, messieurs les défenseurs. Au final, KD garnira sa ligne de stats de 27 points à 9/13 au tir dont 7/9 de « loin », accompagné de 7 rebonds et de 6 passes décisives…

Et comme en plus la triplette Kyle Lowry – Jimmy Butler – Paul George est rentrée sur le terrain en mode pitbull, les bleu-ciel et blancs pouvaient même presque être heureux de n’être menés que de 16 points à la pause. Manu et ses copains se sont accrochés pour réduire un peu le score avant de prendre un break mais la marche semblait clairement trop haute. Et au retour des vestiaires, Carmelo Anthony et ses petits amis repartent de plus belle et creusent encore l’écart. L’Argentine est désormais complètement dépassée. La grinta ne peut pas suffire face à autant de différences athlétiques ou techniques. Et inexorablement, le tableau d’affichage matérialise ce score de blowout. 87 à 61 pour les Américains après 3 périodes de 10 minutes. Le dernier quart ne sera qu’un long garbage time qui permettra à des gars comme DeMar DeRozan et Harrison Barnes notamment de se dégourdir les jambes et participer un peu la fête. Mais cela permettra aussi de voir – furtivement – Manu Ginobili pour la dernière fois sur un parquet lors d’une compétition internationale. Comme son coéquipier des Spurs Tony Parker, « El Manu » tire sa révérence en équipe nationale sur une lourde défaite. C’est dur, mais c’est aussi ça, la réalité du sport de haut niveau.

Team USA a donc fait le job et peut désormais se concentrer sur cette demi-finale qui l’attend ce vendredi contre des Espagnols que l’on a bien senti, sûrs de leur force et prêts à en découdre. Sera-ce la première vraie grosse difficulté du tournoi pour KD et ses potes ou sera-ce, comme ce quart, une promenade de santé avec un résultat assuré dès le premier run ? Réponse dans moins de deux jours. 

boxscore USA (arg)

boxscore ARG

Source image : France TV Sports

Cliquez pour commenter

0 Comments

  1. petercom31

    18 août 2016 à 2 h 44 min at 2 h 44 min

    On est pas les seuls a se faire désanuser ce soir. Big respect a la vieille garde bleue claire comme a la notre. Big up il mago, TP, Luis, Flo, Carlos etc…et longue vie à la balle orange!!!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top